Guyane - le 08/06/2011 - Société

2 cas de rougeole importés

Vérifiez vos carnets de vaccination ! C'est le message de l'Agence Régionale de Santé (ARS) suite à l'épidémie de rougeole qui sévit dans l'hexagone depuis 2008. Le nombre de cas s'élève à 17 000 et cette maladie contagieuse est en augmentation depuis cette année. Ces dernières semaines, deux cas importés de métropole ont été déclarés en Guyane alors que la maladie est considérée comme éliminée dans la région. Aussi afin que la région reste préservée du virus, l'ARS conseille à tous les voyageurs à destination de la Guyane de vérifier leurs carnets de santé et ceux de leurs enfants, la vaccination étant la seule prévention efficace contre la rougeole. En sachant que toutes les personnes nées après 1980 doivent avoir reçu deux doses de vaccin.
Martinique - le 08/06/2011 - Economie

Du sursis pour La Batelière

L'hôtel La Batelière l'un des fleurons du secteur dispose encore de sept mois de sursis, le tribunal de commerce de Fort-de-France réexaminera en décembre prochain son plan de continuation. C'est mardi que le tribunal s'est de nouveau penché sur le cas de La Batelière placé en redressement judiciaire depuis 2009. Au vu des éléments c'est un nouveau délai de sept mois qui à été accordé à l'établissement pour sortir de sa tourmente économique. Pour y parvenir le groupe Monplaisir et la direction ont mis en place un plan de continuation dans lequel figure la vente de deux terrains situés aux abords de l'hôtel. C'est chose faite pour l'une des parcelles située en face de la mer et c'est le groupe Duval qui s'est porté acquéreur. Le second terrain, coté parking devrait être acheté par Patrick Fabre, le dirigeant du groupe Leader Price. Le nouveau délai accordé devrait permettre de finaliser les choses d'autant plus que depuis le début de l'année l'hôtel la Batelière semble parti sur de nouveaux rails puis qu'il réalise à présent un chiffre d'affaires de deux millions d'euros. C'est plus exactement le 13 décembre 2011 que les juges du tribunal mixte de commerce tribunal se prononceront sur le sort de l'hôtel quatre étoiles.
Guyane - le 08/06/2011 - Société

Les journées de la mer

La 3ème édition des journées de la mer jette l'ancre dans tous les ports français, aujourd'hui. Initiées lors du grenelle de la mer, elles ont vocation à changer le regard des français sur le milieu marin. En Guyane, trois manifestations sont prévues jusqu'au 11 juin. La direction des affaires maritimes organisent quatre visites du centre secondaire de sauvetage maritime de Cayenne, aujourd'hui et demain. Elle procédera aussi à une présentation de l'organisation de sauvetage maritime en France. L'association Kwata invite le public à venir découvrir chaque soir jusqu'au 11 juin, les différentes espèces de tortues marines dont la période de ponte sur les plages de l'île de Cayenne bat son plein. Enfin, demain, le catamaran le Guyavoile propose une excursion jusqu'aux Grand-Connétable. Il est le seul site de nidification, entre l'Amazone et l'Orénoque pour six espèces d'oiseaux marins dont la frégate superbe.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Politique

Rabot : le logement social épargné

Le logement social, Outre-mer, échappe au "coup de rabot" du gouvernement et Victorin Lurel s'en félicite. Le députe socialiste dit se réjouir que François Baroin, le ministre du budget, se soit engagé – à sa demande – à la tribune de l'Assemblée Nationale à exclure la défiscalisation sur le logement social Outre-mer des coups de rabot prévus par la loi de finances. François Baroin devrait présenter un amendement au projet de loi de finances rectificative 2011. Victorin Lurel dit s'être entretenu avec le ministre du budget qui aurait également manifesté l'intention d'adopter de nouvelles mesures plus favorables au secteur photovoltaïque Outre-mer dans le cadre de la loi de finances pour 2012. Ancien ministre de l'Outre-mer, François Baroin porterait donc une oreille particulièrement attentive aux doléances du président du Conseil régional de Guadeloupe. Victorin Lurel dit espérer que "le gouvernement continuera sur cette lancée et fera preuve d'audace en mettant oeuvre la promesse présidentielle de créer un Fonds d'investissement de proximité pour les DOM qui peut contribuer à renforcer les fonds propres des entreprises ultramarines. Ce FIP DOM, seul instrument pour arrêter notre économie d'endettement, est en effet un engagement du chef de l'Etat pris dans le cadre du Conseil interministériel de l'outre-mer de novembre 2009 qui, pour l'heure, n'a toujours pas été mis en oeuvre."
Martinique - le 07/06/2011 - Société

Turiaf à la MFME

Ce mardi Ronny Turiaf, Boris Diaw et les All Star Gamers, les basketteurs d'envergure internationale étaient au chevet des enfants de la Maison de la Femme, la Mère et de l'Enfant(MFME). Une rencontre impressionnante pour les petits malades. Ronny Thuriaf dans la place, les couloirs de la Maison de la Femme et de l'Enfant à Fort-de-France ont l'air d'un coup plus étroits. Le licencié des Lakers de Los Angeles et ses acolytes ont profité de leur présence en Martinique rendre visite aux enfants du service pédiatrie de la MFME. La visite des champions français de la NBA à l'hôpital a aussi permis à l'établissement d'informer sur les malformations cardiaques chez l'enfant. Selon Hugues LUCRON, médecin pédiatre, « Cette action arrive au bon moment pour sensibiliser la population, permettre aux familles d'enfants cardiaques... de se rendre compte que l'on peu avancer dans la vie ». Entre signature d'autographes, distribution de T-shirts ou même un simple échange verbal, la présence de ces stars aura remis du baume au coeur de tous les petits malades de la MFME.
Guyane - le 08/06/2011 - Politique

Une dotation spécifique

Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales et Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer ont indiqué aux élus guyanais qu'ils étaient prêts à promouvoir la création d'une dotation spécifique destinée à accompagner de façon transitoire la mise en place de la collectivité unique. Une réunion a eu lieu hier matin, rue Oudinot, entre les deux ministres et les élus guyanais à propos de la situation financière des collectivités de Guyane. Les élus ont appelé notamment l'attention des ministres sur les incidences pour les finances locales des caractéristiques de la Guyane, les questions du foncier non bâti de l'Etat exploité par l'Office national des forêts, du déplafonnement de la dotation superficiaire applicable en Guyane et du transfert aux communes de la part de l'octroi de mer perçue par le département.
Martinique - le 07/06/2011 - Faits-divers

La déflagration lui arrache la main

Un jeune est en garde à vue depuis ce week-end, il est suspecté d'avoir mutilé un homme en lui tirant dessus. A 23 ans, le jeune est déjà connu défavorablement des forces de l'ordre de Fort-de-France. Mais cette fois les faits qui lui sont reprochés sont très graves puisqu'il a été placé en garde à vue pour tentative d'homicide. Selon le suspect il aurait été blessé par arme blanche la semaine dernière et c'est pour se venger qu'il aurait ouvert le feu en retour sur sa victime. Cette dernière a reçu le tir à l'extrémité du bras, la déflagration lui arrachant la main selon la police. Le jeune homme a été conduit au Centre Hospitalier Universitaire de Fort-de-France et malgré la gravité de sa blessure ses jours ne seraient pas en danger mais il ne pourra pas récupérer l'usage de sa main. Quant à l'agresseur, une information judiciaire pour meurtre devrait s'ouvrir à son encontre, au vu de l'état de santé de sa victime et des nombreuses investigations qu'il reste à faire car l'arme avec lequel il a ouvert le feu n'a toujours pas été retrouvée.
Guyane - le 07/06/2011 - Société

La D.A.A.C au jardin botanique

La D.A.A.C. est une association qui a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur l'éducation, la formation, l'éducation et la santé. Aujourd'hui elle mène une action de prévention de santé au jardin botanique avec les jeunes qui fréquentent les lieux entre midi et 14 heures, à l'interclasse. L'association tient à sensibiliser le public du jardin botanique, en particulier les jeunes, à qui elle distribue des préservatifs ainsi que de la documentation sur les problématiques liées à leur santé et les préoccupations d'adolescents. Les dangers de la drogue, l'alphabétisation, l'accès au droit citoyenneté, l'inter culturalité et la formation sont les différents thèmes qui sont abordés lors des ateliers. La D.A.A.C. est basée dans la commune de Rémire-Montjoly et tient aussi une antenne à Saint-Georges de l'Oyapock. Ces ateliers sont organisés tous les 15 jours afin de familiariser la population à la citoyenneté.
Guadeloupe - le 07/06/2011 - Politique

Echanger avec Antigue et Barbude

S'ouvrir de plus en plus sur notre environnement proche et développer une véritable coopération avec les pays voisins de la Caraïbe, c'est le sens d'une séance de travail qui s'est déroulée aujourd'hui à l'hôtel de région à Basse-Terre. Une délégation d'Antigue & Barbude était reçue en vue de la rédaction d'une déclaration de coopération entre la Guadeloupe et ces iles du Commonwealth. Le gouvernement d'Antigua et Barbuda et la Région Guadeloupe ont défini un certain nombre de projets sur lesquels ils entendent développer une coopération "mutuellement bénéfique". "La Région Guadeloupe souhaitant poursuivre son insertion au sein de la Caraïbe, et du fait de la proximité des deux pays, une coopération bilatérale permettrait la mise en place de partenariats privilégiés, de coordonner des projets et activités facilitant le rapprochement ainsi que l'échange d' expérience et d'intérêts commun, notamment dans le cadre du programme Interreg IV Caraïbe.", précisaient les services de la Région.
Martinique - le 07/06/2011 - Economie

Jeans, la nouvelle ligne Maritime

Dans un hôtel de la place une conférence de presse était donnée afin d'annonceer l'ouverture d'une nouvelle ligne maritime reliant la Martinique à la Guadeloupe. A Partir du 20 Octobre prochain relier la Guadeloupe, Marie galante ou les Saintes via la Dominique au départ de Saint-Pierre, cela devrait être possible grâce à l'arrivée d'une nouvelle ligne maritime. JEANS : C'est son nom, est une compagnie régulière dont le principal actionnaire est l'Express des iles. Dans un premier temps 3 passages par Saint-Pierre par semaine seront proposés en période creuse contre un passage en pleine saison afin de ne pas engorger la commune du Nord. La desserte sera assurée par un nouveau bateau construit sur un chantier australien pour un montant de 13 millions d'euros. Il reliera les iles voisines en un peu plus de 4 heures et de part ses caractéristiques il répond a une demande de voyages a bas prix des usagers. Ce navire de type catamaran pourra transporter 437 passagers mais aucun véhicule contrairement aux bateaux inter-îles au départ de Fort-de-France. Sans perdre en sécurité à bord, tout a été pensé en termes d'économies déclare Rolland BELLEMARE. Par exemple les sièges habituellement inclinables ne le seront pas sur le catamaran. Ces économies se répercutent sur le prix du billet, ainsi la traversée de Saint-Pierre vers la Guadeloupe devrait couter entre 70 et 80 euros l'aller-retour.
Guadeloupe - le 07/06/2011 - Société

Eoliennes : projets et polémiques

S'engouffrant dans le sillage des annonces du gouvernement, faites l'automne dernier, visant à promouvoir les énergies renouvelables en outre-mer des entreprises ont effectivement fait des propositions d'implantation d'éoliennes, et on parle également, au moins, d'un projet de ferme photovoltaïque, à Saint-Martin. Or, ces projets d'implantation d'éoliennes ont rencontré immédiatement une opposition ferme d'une grande partie de la population. Il est vrai, que l'avis favorable donné par le Conseil exécutif de la Collectivité, mi avril pour un projet d'implantation d'éoliennes à Tintamare, a mis le feu aux poudres. Premièrement, ce projet est situé au coeur de la Réserve naturelle, laquelle n'a pas été consultée pour avis, pas même informée de ce projet. Au cours de l'assemblée générale de la Réserve, il y a une dizaine de jours, une discussion a porté sur ces projets. Le conservateur de la Réserve a écrit des courriers au préfet, au président de la COM et au directeur de la DEAL de Guadeloupe (Direction de l'environnement et de l'aménagement) pour faire prendre acte, à ces différentes autorités de l'absence d'information fournies à la Réserve à ce sujet. En ce qui concerne le projet d'éoliennes à Tintamare, certes si seule la partie littorale de l'île est placée en Réserve naturelle, les décrets qui régissent le fonctionnement de la réserve interdisent tous types de travaux, privés aussi bien que publics. Si des travaux sont impossibles, comment pourrait-on implanter des éoliennes à Tintamare ? Sur le projet à Grandes Cayes cette fois, les implantations des éoliennes ne se feraient pas sur le domaine de la Réserve, mais les haubans, au moins empiéteraient, sur son territoire protégé, ce qui n'est pas anodin. Des projets qui sont susceptibles de déstabiliser le plan de gestion de la Réserve. Au point de remettre en cause l'existence même de la Réserve de Saint-Martin ? Certains le craignent. Pourtant, le travail mené depuis 12 ans est considérable et le voir anéanti serait extrêmement dommageable pour notre territoire.
Guyane - le 07/06/2011 - Culture

Des urnes restituées au Brésil

Trois pièces archéologiques ont été remises aux autorités brésiliennes par la justice française. Il s'agit de trois urnes funéraires de la culture Maraca de l'Amapa, deux anthropomorphes, en bon état de conservation et une anthropozoomorphe. Ces pièces d'un grand intérêt scientifique, patrimonial et artistique ont été saisies chez un collectionneur privé. Elles ont probablement été volées dans l'une des grottes funéraires connues de l'Amapa. Ces pièces sont datées selon les spécialistes entre 1400 et 1700 de notre ère. D'autres urnes de ce type ont été volées en juillet dernier dans les mêmes grottes. Ces pièces devraient sans doute être exposées, après restauration, au Musée de Macapa.
Guyane - le 07/06/2011 - Faits-divers

Un meurtre en prison

Un détenu guyanien du centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly a été tué ce matin par quatre autres détenus de nationalité brésilienne. Le meurtre a eu lieu vers 8h30 dans la cour de promenade. Les quatre hommes ont attaqué le détenu et l'ont frappé avec un pic artisanal. La victime a été poignardée au ventre à plusieurs reprises et n'a survécu que quelques minutes à ses blessures. Un surveillant a par ailleurs été piqué à un bras alors qu'il essayait de séparer le détenu et ses agresseurs. Deux autres bagarres ont éclaté dans la prison dans le courant de la matinée et un autre détenu, d'origine brésilienne, a aussi été poignardé par des co-détenus.
Guadeloupe - le 07/06/2011 - Culture

Le "Château Murat" revit !

Les murs du "Château Murat" vont vibrer au rythme de la biguine, du zouk et du compas demain soir ! Ce ne sont pas les premières notes du Festival Terre de Blues qui se déroule à Marie-Galante mais l'animation qui sera mise en place par le Conseil général dans le cadre de l'inauguration de la maison de maître de l'Habitation Murat. La maison principale de l'Habitation a en effet fait l'objet d'une remise en état par le Conseil général, propriétaire des lieux, qui souhaite y "développer un projet structurant pour Marie-Galante". Début 1980, il était décidé de créer au sein de l'Habitation Murat, un écomusée des traditions et arts populaires de Marie-Galante. La maison de maître, siège de cet écomusée devrait abriter deux salles d'exposition dont une pour la présentation de la collection de documents d'archives, de matériels, d'outils et d'objets divers liés à la riche histoire de Marie-Galante.
Guadeloupe - le 07/06/2011 - Economie

7ème Semaine du microcrédit

A compter d'aujourd'hui et jusqu'à samedi, se tient partout en France, la "Semaine du Microcrédit". Un rendez-vous initié par l'ADIE, l'Association pour le droit à l'initiative économique, organisme de référence en matière de microcrédit. Il s'agit de faire découvrir au grand public cette possibilité de financement pour les porteurs de projets qui ne peuvent avoir accès aux prêts bancaires classiques. Le système mis en place par le bangladais Muhammad Yanus bénéficie actuellement à des centaines de millions de personnes de part le monde. Pour cette 7ème Semaine du microcrédit, l'Adie Guadeloupe organise en partenariat avec le Centre Communal d'Action Sociale de la ville du Gosier, un "Marché des créateurs", demain mercredi de 10 heures à 16 heures. Il s'agit d'informer sur la possibilité de créer son entreprise grâce au système du microcrédit. Sur place (à l'Anse Tabarin) des entrepreneurs qui ont concrétisé leur projet de création d'entreprise et donc leur emploi, échangeront avec les visiteurs. L'Adie Guadeloupe informera les personnes désireuses de monter un projet de création d'entreprise. L'Adie peut vous proposer un plan de financement pouvant aller jusqu'à 11 000 euros, à travers 6000 euros sous la forme d'un microcrédit, complété selon les régions par un prêt d'honneur, une aide de l'Etat ou de la région, etc. Le montant maximal du prêt est de 11 000 euros. Ces montants peuvent être investis aussi bien pour le lancement que pour le développement de votre micro-entreprise Le remboursement peut d'étaler sur 30 mois, de façon à permettre des échéances modérées et de rembourser le capital rapidement.
Page suivante
EFM en Live ETV en Live

Météo & Cyclone

Suivez minute par minute la trajectoire des cyclones ainsi que les prévisions météorologiques



La MAXIminette du jour



Articles les plus lus


Cinéma

News Letter

Abonnez vous gratuitement !
Recevez l'actualité Antillaise et Caribéenne par mail.

Votre Nom

Votre Email

Votre Région





 
ETV SHOPPING ANTILLES