Martinique - le 08/06/2011 - Société

Attaque de chients errants

Les attaques de chiens errants sur les troupeaux d'ovins ou caprins ne se comptent plus en Martinique, un agriculteur excédé menace de se faire justice lui même. Depuis plusieurs semaines, Simon ne peut que constater la diminution de son cheptel de mouton et cabris après les attaques de chiens errants, au point qu'il ne lui reste aucune bête aujourd'hui. Il s'agit là d'un vrai fléau pour les agriculteurs Martiniquais qui pour l'heure ne portent pas systématiquement plainte auprès des autorités. Dans ses conditions, difficile de connaitre exactement l'étendue des dégâts chez les éleveurs. Quoiqu'il en soit Simon, comme de nombreux autres est excédé par les raids des chiens qui ne sont pas toujours sans maîtres. Après trois attaques successives et une perte estimée à 22 000 euro, le vauclinois âgé de 62 ans se dit prêt à se faire justice lui-même si rien n'était fait et cela quelles qu'en soient les conséquences. Pour les éleveurs les moyens de protection ne sont guère nombreux face aux groupes de chiens errants. Ce sont d ailleurs les municipalités qui doivent s'occuper des animaux en divagation. L'une des solutions pourrait aussi passer par l'acquisition de chiens de berger.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Politique

Les patriotes en ordre de bataille

C'est devant une assistance éparse que Félix Flemin a lu ce matin "La proclamation du droit du peuple Guadeloupéen à la liberté". Une lecture de ce texte autour duquel s'engagent le Collectif des Patriotes Guadeloupéens (COPAGUA), Fòs pou Konstwui Nasyon Gwadloup (FKNG), le Parti Communiste Guadeloupéen (PCG) et l'Union pour la Libération de la Guadeloupe UPLG, dans le cadre d'une conférence de presse unitaire de ces organisations politiques. Une presse peu représentée et dont le manque d'intérêt pour la démarche a été fustigé tout au long de ce rendez-vous. Des média cloués au pilori car ayant "boycotté" l'invitation pour des "raisons obscures". La déclaration présentée ce matin avait déjà été lue le 27 mai dernier à Matouba, devant la stèle de Louis Delgrès. Ces organisations patriotiques réaffirment leur souhait d'être libres et même si le terme n'est pas employé directement il est question de l'indépendance de la Guadeloupe. Rien de nouveau si ce n'est que cette fois, ces différentes organisations partagent le sentiment qu'il faut se mettre ensemble. Il est même question des assises du mouvement patriotique et anticolonialiste Guadeloupéen qui seraient en préparation. Le "clan patriotique" veut se donner un nouveau souffle, peut être inspiré par les révoltes citoyennes en Afrique du Nord.
Guyane - le 08/06/2011 - Société

Semaine pour la qualité de vie au travail

L'Association Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail proposait ce matin à la Chambre de Commerce et de l'Industrie de la Guyane un débat ayant pour thème « l'Allongement de la vie professionnelle : jeunes d'aujourd'hui, seniors de demain ». L'ARACT aide les entreprises à préciser leurs besoins et leurs apporte des conseils favorisant une meilleure définition de leurs projets. C'est à la demande de l'entreprise que l'ARACT participe à la mise en place d'actions collectives thématiques sectorielles et/ou territoriales. Les domaines dans lesquels l'ARACT intervient sont la santé et la sécurité au travail, la gestion des compétences, la qualification et l'emploi.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Société

Un bus aux couleurs du SMT

Quatre ans maintenant qu'existe le Syndicat Mixte de Transports Urbains du Petit Cul de Sac Marin ! Le SMT, autorité organisatrice des transports urbains sur le territoire des Abymes, de Baie-Mahault, du Gosier et de Pointe-à-Pitre, est chargé de mettre en oeuvre la politique générale des transports urbains et doit s'assurer du bon fonctionnement des infrastructures, de la mise en oeuvre du dossier du transport en site propre (TSCP) et du plan de déplacement urbain (PDU)." Un système de transport moderne et efficace pour cette agglomération centre, voilà l'objectif du syndicat présidé par Audry Cornano, maire adjoint de Baie-Mahault. Le PDU de ce territoire centre a été adopté en 2010 et pour l'accompagner dans sa mise en place, le SMT a confié à INEXIA – filiale ingénierie du groupe SNCF – une mission d'appui. Les choses avancent et pour le montrer, le Syndicat Mixte de Transports Urbains du Petit Cul de Sac Marin présentait ce matin, son bus témoin. Un bus doté d'un système de géolocalisation et de sécurité (surveillance vidéo en temps réel) que quelques privilégiés ont emprunté pour un circuit entre Pointe-à-Pitre et Baie-Mahault. Dans les locaux du syndicat, une démonstration de la géolocalisation et de la surveillance vidéo qui n'a pas apparemment convaincu tous ceux qui assistaient à la séance. Mais l'on n'en n'est qu'aux prémices ! Quant au projet de TCSP, la réflexion est lancée et le syndicat annonce la mise en service d'une première phase avant la fin de cette décennie. Bus à Haut Niveau de Service comme le Busway de Nantes, tramway ou autre, le mode de transport reste encore à définir.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Société

Saint-Martin sous les eaux

Les fortes pluies et orages de la journée ont occasionné des inondations partielles dans certains quartiers de l'île. Ce qui a permis de vérifier que les "préparatifs" de la saison cyclonique sont loin d'être terminés. En milieu de matinée, dans le quartier de Colombier, une voiture était emportée dans la ravine, transformée en torrent tumultueux. Fort heureusement, la personne à bord a pu être évacuée par les pompiers. Les orages ont provoqué une coupure EDF, ce matin en raison d'un arrêt de la centrale électrique. La coupure a duré de 20 minutes à 2 heures suivant les quartiers. Les très mauvaises conditions météo sur notre île ont occasionné des modifications notables pour les avions. Mardi déjà l'aéroport de Grand Case avait été fermé durant deux heures en raison du vent, des fortes pluies entraînant une baisse de la visibilité à moins de 1 000 pieds. Hier en début d'après-midi l'aéroport, de l'Espérance avait déjà été fermé à trois reprises, pour de courtes périodes, en raison de ces conditions météo très dégradées. A Juliana, les petits avions, naviguant à vue, n'ont pas pu circuler normalement ce matin ; en revanche pas de problèmes particuliers pour les gros porteurs dont les instruments permettent de naviguer en dépit de ces mauvaises conditions. A noter qu'hier un avion de KLM a été touché par la foudre alors qu'il était en approche pour l'atterrissage à Juliana. L'avion qui n'a pas été endommagé, a été détourné vers la Guadeloupe pour des vérifications.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Société

Le SyMEG veut se faire connaître !

Depuis bientôt 4 ans, c'est le SyMEG – Syndicat Mixte d'Electricité de Guadeloupe – qui assure la gestion du service public de distribution d'électricité dans l'archipel. Mais de l'aveu même de son président, Albert Elatré, cette structure intercommunale est méconnue et cela, même des collectivités qui la composent, les communes. Depuis 2008 donc, c'est au SyMEG que revient la charge de l'électrification (renforcement, extension des réseaux, mise en souterrain...) et de l'éclairage public. C'est au syndicat présidé par Albert Elatré qu'il revient d'investir pour la modernisation et le développement des réseaux d'électricité dans les 32 communes de l'archipel mais également de contrôler les missions de service public concédées à EDF dans le cadre d'une convention signée en janvier 2008 pour une durée de 30 ans. Des missions méconnues du grand public mais également des responsables administratifs et techniques des collectivités territoriales comme le déclarait le président du syndicat. C'est donc pour palier cette méconnaissance, que le SyMEG a décidé d'organiser des mâtinées de travail avec les communes, communautés de communes et communautés d'agglomération. Une première rencontre avait lieu aujourd'hui à Sainte-Anne pour les collectivités de la Grande-Terre, de Marie-Galante et pour la Désirade. Dans une semaine un rencontre du même type se déroulera à Saint-Claude pour le Sud Basse-Terre avant une dernière le 22 juin à Deshaies pour les communes du Nord de la Basse-Terre. "Le Sy.MEG entend, dans une démarche d'optimisation de son service public, développer un partenariat encore plus actif avec l'ensemble des communes membres qui sont ses interlocuteurs privilégiés." Quoi de plus naturel ! D'autant que, plus que des "interlocuteurs privilégiés", les communes sont les composantes même de ce syndicat apparu comme un "Ovni" dans le paysage et qui effectivement gagnerait à se faire connaître.
Guyane - le 08/06/2011 - Economie

La CCIG rencontre les porteurs de projets

La chambre de commerce et d'industrie de la Guyane organisait aujourd'hui une rencontre avec des porteurs de projets a qui elle donne quelques pistes afin qu'ils réalisent au mieux leurs ambitions lors de la création de leur entreprise. Durant ces matinées organisées chaque mois par la CCIG il est question de répondre aux interrogations des porteurs de projets afin qu'ils puissent cerner au mieux le marché sur lequel ils se dirigent. Créer une entreprise comporte quelques difficultés comme le choix du statut juridique de la future entreprise, le régime social ou encore le plan de financement. Cette initiative est parfois le premier pas vers la création d'entreprise.
Guyane - le 08/06/2011 - Politique

Taubira réagit aux dotations

Christiane Taubira réagit suite à la réunion qui s'est tenue hier entre Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales, Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer et les élus guyanais. S'agissant de la dotation spécifique que les ministres se sont engagés à promouvoir afin d'accompagner la mise en place de la future collectivité, la députée juge que si « elle s'élève à 17 millions d'euros, on saura qu'il y a un tour de passe-passe entre les crédits de la Mission Outre-mer déprogrammés sur l'emploi et le pouvoir d'achat, et cette dotation spécifique ». Christiane Taubira accuse le gouvernement de placer les élus guyanais dans une situation de mendicité, toujours à plaider pour plus de dotations. « L'exploitation de nos ressources naturelles, une révision de la fiscalité du spatial et une prise en compte de notre puits de carbone, permettraient d'abonder les ressources des collectivités et d'assumer nos immenses besoins en équipement publics et en formation ».
Guyane - le 08/06/2011 - Société

2 cas de rougeole importés

Vérifiez vos carnets de vaccination ! C'est le message de l'Agence Régionale de Santé (ARS) suite à l'épidémie de rougeole qui sévit dans l'hexagone depuis 2008. Le nombre de cas s'élève à 17 000 et cette maladie contagieuse est en augmentation depuis cette année. Ces dernières semaines, deux cas importés de métropole ont été déclarés en Guyane alors que la maladie est considérée comme éliminée dans la région. Aussi afin que la région reste préservée du virus, l'ARS conseille à tous les voyageurs à destination de la Guyane de vérifier leurs carnets de santé et ceux de leurs enfants, la vaccination étant la seule prévention efficace contre la rougeole. En sachant que toutes les personnes nées après 1980 doivent avoir reçu deux doses de vaccin.
Martinique - le 08/06/2011 - Economie

Du sursis pour La Batelière

L'hôtel La Batelière l'un des fleurons du secteur dispose encore de sept mois de sursis, le tribunal de commerce de Fort-de-France réexaminera en décembre prochain son plan de continuation. C'est mardi que le tribunal s'est de nouveau penché sur le cas de La Batelière placé en redressement judiciaire depuis 2009. Au vu des éléments c'est un nouveau délai de sept mois qui à été accordé à l'établissement pour sortir de sa tourmente économique. Pour y parvenir le groupe Monplaisir et la direction ont mis en place un plan de continuation dans lequel figure la vente de deux terrains situés aux abords de l'hôtel. C'est chose faite pour l'une des parcelles située en face de la mer et c'est le groupe Duval qui s'est porté acquéreur. Le second terrain, coté parking devrait être acheté par Patrick Fabre, le dirigeant du groupe Leader Price. Le nouveau délai accordé devrait permettre de finaliser les choses d'autant plus que depuis le début de l'année l'hôtel la Batelière semble parti sur de nouveaux rails puis qu'il réalise à présent un chiffre d'affaires de deux millions d'euros. C'est plus exactement le 13 décembre 2011 que les juges du tribunal mixte de commerce tribunal se prononceront sur le sort de l'hôtel quatre étoiles.
Guyane - le 08/06/2011 - Société

Les journées de la mer

La 3ème édition des journées de la mer jette l'ancre dans tous les ports français, aujourd'hui. Initiées lors du grenelle de la mer, elles ont vocation à changer le regard des français sur le milieu marin. En Guyane, trois manifestations sont prévues jusqu'au 11 juin. La direction des affaires maritimes organisent quatre visites du centre secondaire de sauvetage maritime de Cayenne, aujourd'hui et demain. Elle procédera aussi à une présentation de l'organisation de sauvetage maritime en France. L'association Kwata invite le public à venir découvrir chaque soir jusqu'au 11 juin, les différentes espèces de tortues marines dont la période de ponte sur les plages de l'île de Cayenne bat son plein. Enfin, demain, le catamaran le Guyavoile propose une excursion jusqu'aux Grand-Connétable. Il est le seul site de nidification, entre l'Amazone et l'Orénoque pour six espèces d'oiseaux marins dont la frégate superbe.
Guadeloupe - le 08/06/2011 - Politique

Rabot : le logement social épargné

Le logement social, Outre-mer, échappe au "coup de rabot" du gouvernement et Victorin Lurel s'en félicite. Le députe socialiste dit se réjouir que François Baroin, le ministre du budget, se soit engagé – à sa demande – à la tribune de l'Assemblée Nationale à exclure la défiscalisation sur le logement social Outre-mer des coups de rabot prévus par la loi de finances. François Baroin devrait présenter un amendement au projet de loi de finances rectificative 2011. Victorin Lurel dit s'être entretenu avec le ministre du budget qui aurait également manifesté l'intention d'adopter de nouvelles mesures plus favorables au secteur photovoltaïque Outre-mer dans le cadre de la loi de finances pour 2012. Ancien ministre de l'Outre-mer, François Baroin porterait donc une oreille particulièrement attentive aux doléances du président du Conseil régional de Guadeloupe. Victorin Lurel dit espérer que "le gouvernement continuera sur cette lancée et fera preuve d'audace en mettant oeuvre la promesse présidentielle de créer un Fonds d'investissement de proximité pour les DOM qui peut contribuer à renforcer les fonds propres des entreprises ultramarines. Ce FIP DOM, seul instrument pour arrêter notre économie d'endettement, est en effet un engagement du chef de l'Etat pris dans le cadre du Conseil interministériel de l'outre-mer de novembre 2009 qui, pour l'heure, n'a toujours pas été mis en oeuvre."
Martinique - le 07/06/2011 - Société

Turiaf à la MFME

Ce mardi Ronny Turiaf, Boris Diaw et les All Star Gamers, les basketteurs d'envergure internationale étaient au chevet des enfants de la Maison de la Femme, la Mère et de l'Enfant(MFME). Une rencontre impressionnante pour les petits malades. Ronny Thuriaf dans la place, les couloirs de la Maison de la Femme et de l'Enfant à Fort-de-France ont l'air d'un coup plus étroits. Le licencié des Lakers de Los Angeles et ses acolytes ont profité de leur présence en Martinique rendre visite aux enfants du service pédiatrie de la MFME. La visite des champions français de la NBA à l'hôpital a aussi permis à l'établissement d'informer sur les malformations cardiaques chez l'enfant. Selon Hugues LUCRON, médecin pédiatre, « Cette action arrive au bon moment pour sensibiliser la population, permettre aux familles d'enfants cardiaques... de se rendre compte que l'on peu avancer dans la vie ». Entre signature d'autographes, distribution de T-shirts ou même un simple échange verbal, la présence de ces stars aura remis du baume au coeur de tous les petits malades de la MFME.
Guyane - le 08/06/2011 - Politique

Une dotation spécifique

Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales et Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer ont indiqué aux élus guyanais qu'ils étaient prêts à promouvoir la création d'une dotation spécifique destinée à accompagner de façon transitoire la mise en place de la collectivité unique. Une réunion a eu lieu hier matin, rue Oudinot, entre les deux ministres et les élus guyanais à propos de la situation financière des collectivités de Guyane. Les élus ont appelé notamment l'attention des ministres sur les incidences pour les finances locales des caractéristiques de la Guyane, les questions du foncier non bâti de l'Etat exploité par l'Office national des forêts, du déplafonnement de la dotation superficiaire applicable en Guyane et du transfert aux communes de la part de l'octroi de mer perçue par le département.
Martinique - le 07/06/2011 - Faits-divers

La déflagration lui arrache la main

Un jeune est en garde à vue depuis ce week-end, il est suspecté d'avoir mutilé un homme en lui tirant dessus. A 23 ans, le jeune est déjà connu défavorablement des forces de l'ordre de Fort-de-France. Mais cette fois les faits qui lui sont reprochés sont très graves puisqu'il a été placé en garde à vue pour tentative d'homicide. Selon le suspect il aurait été blessé par arme blanche la semaine dernière et c'est pour se venger qu'il aurait ouvert le feu en retour sur sa victime. Cette dernière a reçu le tir à l'extrémité du bras, la déflagration lui arrachant la main selon la police. Le jeune homme a été conduit au Centre Hospitalier Universitaire de Fort-de-France et malgré la gravité de sa blessure ses jours ne seraient pas en danger mais il ne pourra pas récupérer l'usage de sa main. Quant à l'agresseur, une information judiciaire pour meurtre devrait s'ouvrir à son encontre, au vu de l'état de santé de sa victime et des nombreuses investigations qu'il reste à faire car l'arme avec lequel il a ouvert le feu n'a toujours pas été retrouvée.
Page suivante
EFM en Live ETV en Live

Météo & Cyclone

Suivez minute par minute la trajectoire des cyclones ainsi que les prévisions météorologiques



La MAXIminette du jour



Articles les plus lus


Cinéma

News Letter

Abonnez vous gratuitement !
Recevez l'actualité Antillaise et Caribéenne par mail.

Votre Nom

Votre Email

Votre Région





 
Bois Bandé Aphrodisiaque 100% naturel !