Journée nationale de réflexion sur le don d’organes

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes

Vous êtes donneur Sauf si vous dites que vous ne voulez pas être donneur.

Depuis 1976 la loi sur le don d’organes fait de tous un donneur potentiel. Le principe du consentement présumé s’applique : toute personne est considérée comme consentante au don d’organes et de tissus après sa mort dès lors qu’elle n’a pas fait connaître, de son vivant, son refus d’un tel prélèvement.

Beaucoup de gens ne le savent pas et ne se sentent pas concernés. Pourtant connaître la loi qui s’applique au don d’organes et de tissus facilite la relation entre les proches et le personnel hospitalier, d’autant plus que les circonstances de décès ouvrant la possibilité d’un don d’organes sont, dans la grande majorité des cas, des situations brutales et inattendues (accidents vasculaires cérébraux, accidents de la route, ...).

Dans le cadre de la journée nationale du don d'organes 2016 qui se tient le 22 Juin, l'équipe de coordination sera présente dans le hall d'accueil du Centre Hospitalier universitaire pour informer et répondre aux questions des professionnels de santé et du grand public.

de 9h00 à 15h00 dans le hall d’accueil du CHU

L’objectif est de répondre avec clarté et précision à toutes les questions que se pose le public, et ce pour lui permettre de faire un choix éclairé sur le sujet.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire