Haïti perd l’un de ses meilleurs peintres

Haïti perd l’un de ses meilleurs peintres


Le ministère de la Culture salue la mémoire de Préfète Duffaut, un des maîtres de la peinture haïtienne, décédé samedi dernier.

Fort de ses 68 ans de métier, Préfète Duffaut a réussi à convaincre le grand public et les connaisseurs par chacune de ses œuvres. Il a été tout au long de sa vie un grand ambassadeur de la ville de Jacmel qui l’a vu naitre le 1er janvier 1923, et de la République d'Haïti en général.

Catégorisé comme peintre naïf, Préfète Duffaut a inventé un style, proposé un regard,  mélangé les couleurs d’une façon inimitable. L’amateur comme le connaisseur embarque du premier coup d’œil dans ses villes imaginaires, ses rues, ses ponts superposés desquels on peut, toujours à son invitation généreuse, toucher le ciel, accéder à cette magnificence qui caractérise ses toiles.

Préfète Duffaut a fait partie du groupe de peintres ayant réalisé en 1950 les peintures murales de la Cathédrale Sainte-Trinité. Cette cathédrale a été effondrée lors du séisme du 12 janvier 2010.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire