Le rappeur Kendrick Lamar met le feu aux Grammy Awards

Le rappeur Kendrick Lamar met le feu aux Grammy Awards

Kendrick Lamar a mis le feu sur la scène du Staples Center de Los Angeles lundi soir. Le rappeur et parolier américain s’est engagé sur un terrain politique lors de sa prestation aux Grammy Awards.

Kendrick Lamar a mis le feu sur la scène du Staples Center de Los Angeles lundi soir. Le rappeur et parolier américain s’est engagé sur un terrain politique lors de sa prestation aux Grammy Awards. D’entrée de jeu, il commence avec la chanson « The Blacker The Berry ». « Je suis noir comme la Lune. J’ai les cheveux crépus. Vous me haïssez, n’est-ce pas ? Vous voulez détruire ma culture. ». Un titre évocateur pour dire stop aux violences à l’encontre des afro-américains. Sur la scène, ses danseurs menottés et habillés en prisonnier, ont brisé cette forme de violence bien connue des quartiers blacks aux États-Unis.

L’artiste de Compton enchaîne avec « Alright ». Une chanson que le Mouvement protestataire « Black Lives Matter » reprend en chœur lors de ses manifestations. Pour la chorégraphie de ce titre, Kendrick allie plusieurs chorégraphies liées à l’Afrique.

Pour les Grammy Awards version 2016, Kendrick Lamar a donc signé la performance de la soirée. Hormis ses brillantes prestations, le rappeur de 28 ans a raflé cinq trophées dont celui du meilleur album rap.

Alain Thetis

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire