“Jalousie en Couleur”

“Jalousie en Couleur”


Une vue de Jalousie, un bidonville de Pétion-Ville

Lancé le 15 février par l' l'Unité de construction de logements et de bâtiments publics, le projet "Jalousie en Couleur : Hommage à Préfète Duffaut", sera finalisé le 15 mai prochain.  Financé à hauteur de 1,4 millions de dollars, il consiste à réhabiliter (reprise des surfaces en béton et peinture) les façades de 1 010 maisons situées à Jalousie (Pétion-Ville), permettant la création de 1 200 emplois directs.  

A l'entrée d'un long couloir, des contremaîtres, maçons et peintres sont à pied d'œuvre pour exécuter le projet "Jalousie en couleur" de l'Unité de construction de logements et de bâtiments publics (UCLBP).

Embellissement en réunion

D'une idée vieille des années 80, ce projet veut refaire le visage de ce bidonville de la zone métropolitaine, s'inspirant de la ville imaginaire du célèbre peintre jacmélien, Préfète Duffaut. Les maisons sont enduites, puis repeintes. Les murs embellis dissipent l'aspect repoussant du bidonville qui, désormais, rayonne sur le toit de Pétion-Ville.

"J'avais toujours souhaité repeindre ma maison, explique Tervilus Jean-Phillipe, un habitant du quartier de Jalousie qui a participé aux travaux, mais mes moyens économiques ne me l'ont jamais permis. Aujourd'hui je suis heureux de voir ma maison embellie."

Heureux, Clément Bélizaire, ingénieur, responsable du projet 16/6, l'est aussi. Energique, l'artiste et technicien prend le moindre détail à cœur. "Jalousie en couleur, précise l'ingénieur Bélizaire, reprend le modèle de bidonville peint par Duffaut et déjà mis en image par un documentaire d'Arnold Antonin, il y a quelques bonnes années.

Attirer les visiteurs

Le projet, maintes fois présenté, a fini par trouver l'accord de l'actuel gouvernement. Il est évident que nous ne pouvons pas raser ces bidonvilles, investissements de valeur. Nous devons donc les rendre attrayants, les embellir."

"L'opération ne sera pas seulement cosmétique, promet Bélizaire ; nous travaillons à l'aménagement du quartier par l'adoquinage de certaines routes, le drainage, la mise en place d'infrastructures sanitaires, etc. En plus de cela, nous envisageons de constituer des communautés d'artisans, afin de créer plus d'emplois et d'attirer des visiteurs."

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire