Les tilapia pollués de la Lézarde

Les tilapia pollués de la Lézarde

La DSDS a nterdit la pêche des poissons et crustacés dans l'embouchure de la Lézarde au Lamentin, en raison de leur contamination par les pesticides de la banane.Les analyses réalisées par la DSDS (Direction de la Santé et du Developpement Social) ont montré des "contaminations à des niveaux assez élevés" par le chlorédécone, selon l'ingénieur Didier Camille. Ce pesticide, interdit depuis 1994, a laissé des traces importantes dans les sols de Martinique, contaminant notament les patates douces; et certains soupçonnent qu'il ait été utilisé par les planteurs même après son interdiction.
Les tilapia, poissons et crustacés pêchés dans la mangrove à l'embouchure de la Lézarde au Lamentin sont donc considérés comme impropre à la consommation, et leur pêche a été interdite pour un an par arrêté préfectoral. Des analyses complémentaires devarient permettre de savoir quelles sont les espèces les plus atteintes par cette pollution.
Sur la quinzaine de points de rivière testés par la DSDS, l'embouchure de la Lézarde est le lieu le plus contaminé, car la rivière est bordée en amont de très nomrbeuses exploitations bananières.
"C'est une mesure de précaution", explique Didier Camille de la DSDS, car "nous constatons que le milieu est perturbé". La décision a été approuvé par la mairie du Lamentin et le groupe régional phytosanitaire, même si ellepeut pertuber les habitudes des pêcheurs amateurs ou professionnels.
Des panneaux devraient être installés prochainement dans la mangrove afin de prévenir ceux qui pourraient être tentés d'y pêcher leurs crabes de Pâques. Il y aura des contrôles, et éventuellement des sanctions, prévient la DSDS.

Mariane LAFLEUR

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire