Josette BOREL-LINCERTIN appelle à un sursaut collectif et à une mobilisation coordonnée et amplifiée des pouvoirs publics

Josette BOREL-LINCERTIN appelle à un sursaut collectif et à une mobilisation coordonnée et amplifiée des pouvoirs publics

La présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, exprime son effroi et sa peine après le meurtre, ce mardi, d'un jeune lycéen de 15 ans, élève au lycée Chevalier Saint-Georges aux Abymes.

"Au retour de l’école, pour un motif d’une désespérante futilité, Yohann, 15 ans, a perdu la vie qu’il avait pourtant toute entière devant lui.

Ce crime aveugle plonge dans la stupeur une Guadeloupe déjà meurtrie par une succession de crimes de sang et d’actes violents. Il témoigne de la nécessité et de l’urgence d’un sursaut collectif qui doit commencer dans nos familles et qui doit s’accompagner de la poursuite d’une mobilisation coordonnée et amplifiée de tous les pouvoirs publics.

Nous devons résister à la colère, même si elle frappe dans nos cœurs. Et nous devons nous interroger sur ce que nous pouvons faire, chacun, à notre niveau et dans nos vies, pour combattre cette violence quotidienne qui mine notre société.

Au nom de l’ensemble des élus et des agents du Conseil départemental, j’adresse à la famille toutes mes condoléances. Et j'ai une pensée solidaire pour les élèves et l’ensemble de la communauté éducative du lycée Chevalier Saint-Georges."

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire