Pêche aux lambis : la direction de la Mer saisit le navire d’un plaisancier

Pêche aux lambis : la direction de la Mer saisit le navire d’un plaisancier

Suite à un contrôle effectué par la Brigade Nautique de Gendarmerie de Pointe-à-Pitre il y a quelques jours, un navire de plaisance, son matériel de pêche et les lambis présents à bord ont été saisis par la direction de la Mer (DM) de la Guadeloupe. Cette saisie a été confirmée par le juge des libertés et de la détention (JLD) près le tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre.

Le contrevenant naviguait dans le secteur de Sainte-Rose lorsqu’il a été contrôlé. Il n’a pas hésité d’ailleurs à abandonner non seulement ses conques de lambi mais aussi son plongeur en voyant arriver la brigade nautique. Ce sont les gendarmes qui ont récupéré l’homme à l’eau qui venait de pêcher une cinquantaine de lambis.

La préfecture rappelle que la pêche du lambi (strombus gigas) est interdite pour les pêcheurs plaisanciers en tout temps, tous lieux (arrêté n°2002/1249 du 19 août 2002). Les contrevenants s'exposent à la saisie de leur navire, au retrait de leur autorisation de pêche, et à des amendes pouvant aller jusqu'à 22500€.

Les activités illicites liées à la pêche, qu'il s'agisse de pêche sous-taille ou d'importation illégales, font peser une pression sur la ressource naturelle et concurrencent de manière déloyale la production des pêcheurs guadeloupéens.

Les opérations de contrôle vont se poursuivre dans le cadre du plan régional de contrôle des pêches maritimes et des produits de la mer, afin également de garantir la qualité sanitaire des produits commercialisés et donc la sécurité du consommateur.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire