Fin des travaux en eau potable entre Trois-Rivières et Terre-de-Haut

Fin des travaux en eau potable entre Trois-Rivières et Terre-de-Haut

La présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, annonce que la réparation de la canalisation sous-marine d'eau potable entre Trois-Rivières et Terre-de-Haut est désormais achevée et qu'elle a été un succès.

Engagées en mai par le Conseil départemental, dans le cadre du plan de secours en eau potable et, plus particulièrement, dans un programme de travaux concernant les canalisations sous-marines des Saintes et de la Désirade, les réparations vers Terre-de-Haut devaient permettre de colmater deux fuites à -8 mètres et à -41 mètres.
Ces deux fuites entraînaient une perte de 30 m3/heure, soit 720 m3/jour.

Après la réparation de la première fuite à -8 mètres il y a quelques jours, les entreprises ont traité la fuite à -41 mètres.

L'interruption de l'alimentation en eau aura été moins longue que les 72 heures initialement prévues. Toutefois, le Conseil départemental avait pris la précaution de faire livrer 5 000 bouteilles d'eau aux Saintes afin de soulager les usagers.

Les travaux sur les canalisations sous-marines doivent encore se poursuivre avec trois semaines de réparations sur la canalisation vers Terre de Bas, avant de commencer celles de la canalisation vers la Désirade.

La présidente du Conseil départemental salue le travail de précision des entreprises et des équipes du Département qui ont ainsi permis d'améliorer très significativement la qualité de l'alimentation en eau potable des Saintes et de juguler un important foyer de gaspillage.

Pour mémoire, ces travaux sur les canalisations sous-marines des Iles du sud représentent un montant global de 2,8 millions d'euros cofinancés par à 40% par l'Etat via le Fonds exceptionnel d'investissement du ministère des Outre-mer et à 40% par l'Union européenne.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire