Un chauffard sous les verrous

Un chauffard sous les verrous

Un jeune conducteur de 22 ans a été condamné lundi à 2 mois de prison ferme. Il n'avait pas hésité à forcer deux barrages de gendarmerie à Rivière Pilote ce week end. Il a été jugé selon la formule de la comparution immédiate.Samedi en fin d'après midi, le conducteur d'un Opel refuse de s'arrêter à un contrôle routier.
L'un des militaires posté au carrefour Poirier à Rivière Pilote, le met en joue et l'individu se couche sur son volant et poursuit sa route..
Le gendarme s'écarte et ne fait pas feu, constatant dans le véhicule deux jeunes âgés de 15 et 12 ans.
Un second barrage posté 50 m plus loin tente à nouveau d'intercepter le chauffard...sans succès.
L'un des gendarmes à juste le temps de se glisser entre deux véhicules stationné sur le bas côté de la route pour ne pas se faire happer par la voiture.
Le véhicule est finalement coincé quelques mètres plus loin...Les forces de l'ordre retiennent contre lui pas moins de 8 infractions: Défaut d'assurance, non mutation de la carte grise, délit de fuite, refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui ou encore des violences volontaires avec arme sur des agents de la force public.
Les gendarmes ne sont pas au bout de leur surprise...
Ils constatent que le conducteur âgé de 22 ans n'est seulement titulaire du permis de conduire que depuis le 20 mars dernier.
Au cours de l'audience du tribunal correctionnel,le jeune homme explique qu'il n'a pas voulut s'arrêter car il savait qu'il était en faute...c'est la peur qui a guidé son geste.
Des propos qui n'ont pas convaincus le tribunal puisque le prévenu a été condamné à deux mois de prison ferme.
Le tribunal a également ordonné la suspension de permis de conduire pendant un an.

Mariane LAFLEUR

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire