Une nuit à l’aéroport

Une nuit à l’aéroport

Les fortes averses d'hier ont eu des répercussions sur le trafic aérien, une cinquantaine de vacanciers ont passé la nuit à l'aéroport Aimé Césaire du Lamentin.
Après leur arrivée tardive à cause des inondations sur l'autoroute et des embouteillages qui en résultaient, c'est une nuit éprouvante qu'a passé ce groupe dans l'aéroport à attendre le lever du jour sur les bancs du hall.
Tous espéraient avec le nouveau jour un départ vers leur famille mais ce matin à l'ouverture des guichets de la compagnie Corsair Fly dont ils étaient les clients, c'était encore une fois la déception en apprenant qu'aucun vol ne serait disponible dans l'immédiat et que les prochaines places accessibles le seraient en début de semaine prochaine.
Il y avait aussi ce sentiment d'abandon qu'on ressenti ces passagers : « On ne nous a même pas donné à boire » à souligné une passagère dont l'amertume est compréhensible et une autre de faire remarquer que « On a vu que dés 9 heures, Air Caraïbes, Air France se démènent pour leur clients alors que Corsair vient d'ouvrir à 10 heures et ne trouve pas de solution pour ses clients ».
Certains passagers n'avaient d'autres choix de débourser près de mille euros afin de prendre un billet qui leur a permis de rejoindre leur famille via une autre compagnie.

SABAS

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire