7 commerces partent en fumée

7 commerces partent en fumée

L'histoire se répète à Saint-Martin. 3 ans après la destruction de commerces de plage à la Baie Orientale, ce qui semble être des pyromanes ont une fois de plus fait des dégâts dans le même secteur touristique de l'île.La Baie Orientale, ce sont des hôtels, des restaurants, des boutiques de sports nautiques, et de souvenirs. Et ce sont justement ces 7 commerces de souvenirs qui ont été la proie des flammes, dans la nuit de lundi à mardi.

Quand les pompiers sont arrivés sur place, il ne restait rien de ces commerces, qui étaient tous situés dans un hangar en dur, recouvert de tôles ondulées. Le hangar était situé à quelques mètres seulement de la plage de Baie Orientale, juste derrières les restaurants de plage.
En fait, la municipalité louait ces emplacements à un prix dérisoire. Depuis sa réélection, en mars 2001, le maire Albert Fleming tentait de remettre de l'ordre dans le secteur. Depuis des années, les personnes qui avaient obtenu l'autorisation de la commune pour exploiter un commerce, sous-louait l'emplacement, à un prix beaucoup plus élevé que celui pratiqué par la municipalité.

Alors, que s'est-il passé à la Baie Orientale, dans la nuit de lundi à mardi? Nul ne le sait aujourd'hui. S'agit-il de jalousie, de vengeance, ou d'accident ?
La mairie a porté plainte contre X pour destruction, et espère bien tirer cette affaire au clair. En attendant, ce mardi après-midi, le premier adjoint au maire a reçu les commerçants qui étaient installés dans le hangar.
Et Jean-Luc Hamlet les a autorisés à prendre place à côté de ce qui reste de leurs anciennes boutiques, en attendant une décision définitive qui devrait être prise rapidement.

M.P.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire