Agressions sexuelles : un vigile écroué

Agressions sexuelles : un vigile écroué

Un homme de 36 ans a été placé en détention provisoire pour une série d'agressions sexuelles commises aux abords d'établissements scolaires de la région pointoise. Plusieurs fillettes ont reconnu le suspect.C'est peut-être la fin de l'angoisse aux abords de certains établissements scolaires de l'agglomération pointoise. Jean-Marie Saha, un homme de 36 ans, vigile de son état, a été déféré le 24 décembre devant le parquet avant d'être écroué au centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Cinq fillettes ont formellement identifié le suspect.
En quelques semaines, une dizaine de plaintes ont été déposées par des parents d'élèves à l'issue d'agressions sexuelles dont ont été victimes leurs fillettes, principalement aux collèges Satineau, à Baie-Mahault, et Saint-Joseph de Cluny, à Pointe-à-Pitre. L'auteur de ces agressions opérait en plein jour, abordait les fillettes en voiture ou à pied et les entraînait dans un endroit isolé sous la menace d'une arme.
Au début décembre, deux hommes avaient été interpellés. L'un deux, un marginal, avait été ceinturé en plein centre de Pointe-à-Pitre par des parents d'élèves, puis conduit au commissariat central avant d'être relâché.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire