AOM-Air Liberté : retours de vacances menacés

AOM-Air Liberté : retours de vacances menacés

Quelque 115.000 vacanciers à destination des DOM ne sont pas assurés de leur retour en raison des menaces qui pèsent sur l'avenir de la compagnie.La compagnie aérienne AOM-Liberté, en pleine tourmente juridico-financière ces derniers temps, ne serait pas en mesure d'assurer le retour de vacances des quelque 115.000 passagers à destination des départements d'outre-mer. La moitié des passagers à destination des DOM (essentiellement les bénéficiaires des congés bonifiés de la Fonction publique) prendront l'avion ce week-end et le week-end prochain, lors des deux grandes vagues de départ en vacances. Ces enseignants en poste outre-mer ou fonctionnaires originaires des DOM-TOM qui partent en général pour un ou deux mois, représentent quelque 35% de l'activité d'été d'AOM-Air Liberté vers ces destinations insulaires. S'ils sont quasiment sûrs d'être acheminés à bon port dans les semaines à venir, les menaces qui continuent de peser sur l'avenir pérenne de la compagnie (en plein dépôt de bilan) ont en effet fait naître de légitimes inquiétudes chez tous ceux dont le retour vers la métropole s'avère à ce jour hypothétique : aucune autre compagnie régulière n'aurait en effet la capacité de reprendre la totalité de la clientèle concernée, et donc de garantir son bon acheminement vers leur destination originelle, en cas d'arrêt total d'activité du pôle aérien. C'est en tout cas ce qu'indique le syndicat national des agents de voyages. Le gouvernement a pourtant bien invité les opérateurs aériens à assurer sans rupture la desserte aérienne de ces régions à un niveau suffisant pour faire face à l'ensemble de la zone, mais les avions d'Air France affichent déjà complet ! De sombres nuages en perspective dans le ciel habituellement d'azur des vacanciers concernés

D.R.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire