Bioterrorisme : canulars en série

Bioterrorisme : canulars en série

Les services sanitaires sont formels : les enveloppes contenant de la poudre blanche répertoriées dans l'archipel émanaient de mauvais plaisantins.La psychose générale actuelle concernant le bioterrorisme continue de susciter de bien mauvaises plaisanteries, en Guadeloupe continentale et à Saint-Martin comme dans l'Hexagone d'ailleurs. Les différentes enveloppes contenant une poudre blanche suspecte qui ont été retrouvées dans l'archipel ne risquaient guère de provoquer une quelconque épidémie de maladie du charbon. Les services de la Direction de la Santé et du Développement Social (anciennement DDASS) précisent en effet que les 91 analyses pratiquées sur les personnes qui ont été en contact avec ces plis se sont tous avérés négatifs. À noter qu'un dernier prélèvement est encore en cours d'analyse : il concerne une personne prise en charge le 23 octobre dernier par le CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire