Budget des DOM : le vote des députés

Budget des DOM : le vote des députés

Les députés ont adopté lundi soir en première lecture le budget 2002 pour l'Outre-Mer, d'un montant de 7 milliards 81 millions de francs.Un peu plus d'un milliard d'euros ! C'est le montant global du budget 2002 de l'Outre-Mer français adopté en première lecture par les députés. En augmentation de 3,8% par rapport à la précédente, cette enveloppe répond aux voeux émis récemment par le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Christian Paul, pour lequel les priorités en matière de dépenses sont clairement identifiées : l'emploi et le logement social. Christian Paul a par ailleurs tenu à préciser que les crédits de son ministère avaient subi une hausse "sans équivalent dans l'histoire de la République" de + 27% depuis 1997 : “Elle traduit la volonté politique forte du gouvernement en faveur du développement de l'Outre-Mer”. Enfin, répondant aux sollicitations inquiètes de certains députés domiens en matière d'insécurité publique, Christian Paul a affirmé avoir pris la mesure de ce crucial problème : “J'ai moi-même constaté à quel point l'insécurité, particulièrement la délinquance sur la voie publique, inquiétait nos concitoyens d'outre-mer Je continuerai, au cours de chacun de mes déplacements sur place, à examiner sur le terrain avec les différents acteurs locaux, comment agir plus efficacement pour améliorer la situation, sans angélisme ni alarmisme, mais avec lucidité et détermination. La délinquance dans les Départements ou Territoires d'Outre-Mer restent globalement moins forte que celle constatée ailleurs, même si la progression du nombre de faits constatés a été, c'est vrai, indéniable ces 20 dernières années, en raison de profondes transformations sociales. Ainsi, malheureusement, la situation outre-mer tend à se rapprocher de la moyenne constatée dans l'Hexagone. Je ne suis pas de ceux qui nient ces évolutions. Mais j'entends rappeler que l'Etat exerce là toute sa responsabilité.” Les premiers effectifs de la nouvelle police de proximité devraient être à pied d'œuvre dans les DOM à compter du 1er semestre 2002.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire