CCI Pointe-à-Pitre : des élections sous haute surveillance

CCI Pointe-à-Pitre : des élections sous haute surveillance

Les électeurs pointois de la CCCI ont voté lundi pour désigner les membres et délégués consulaires, après l'invalidation du précédent scrutin.Le scrutin du 30 juillet à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Pointe-à-Pitre était particulièrement attendu (et surveillé !) après l'invalidation des élections de novembre 2000, pour cause de fraude électorale généralisée. Rappelons que le report du scrutin à une date encore plus lointaine avait été un temps envisagé par le préfet de Région, au regard des nombreuses tricheries mises en lumière. Jean-François Carenco avait d'ailleurs mis en garde les organisateurs du présent scrutin contre tout manquement à la sincérité des opérations de vote. Le dépouillement proprement dit s'est déroulé tout au long de la soirée de lundi sous l'égide du sous-préfet de Pointe-à-Pitre, M. Lelay. Les 10 membres et 39 délégués consulaires pointois qui seront désignés à l'issue des opérations, et feront partie du nouveau bureau devant désigner le futur président, seront donc censés refléter l'exact rapport de forces au sein de l'Institution consulaire pointoise. 18 bureaux avaient été mis à la disposition des électeurs. Aux dernières nouvelles, aucun incident n'a été signalé dans les différents centres de dépouillement. La liste "Le Collectif" animé par le président sortant, Félix Clairville, arriverait largement en tête, au moins 8 sièges de membres sur 10 lui étant promis. Plusieurs centaines de bulletins auraient par ailleurs été annulées, pour non-conformité de signatures. Verdict final des urnes à suivre

D.R.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire