Ciné-club de Pointe-à-Pitre

Ciné-club de Pointe-à-Pitre

Le cinéclub de la ville de Pointe-à-Pitre, en partenariat avec l’association pour le développement du cinéma d’art et d’essai en Guadeloupe (APCAG), consacre son second cycle trimestriel aux errances. Errer, c’est aller et venir sans cesse, au hasard, sans but précis. 

Celui qui erre est toujours en marge de la société, en quête de lui-même, de réponses, il cherche un  sens à sa vie. Parfois contestataire,  perturbateur, plus rarement violent, il nous offre une vision sans fard de son monde car du fait même de sa position, en marge de la société, il peut être lucide.  
C’est un thème que l’on retrouve souvent dans le cinéma contemporain, peut-être l’expression d’une certaine angoisse face à l’avenir cruellement rempli d’incertitude. A travers le regard de trois antihéros, trois réalisateurs vous offriront leurs visions  de nos mondes qui ne pourront pas vous laisser indifférents.

Orange mécanique

de Stanley KUBRICK, Etats Unis,
1971, COUL, 1h24 min vostf.

Interdit au moins de 16 ans
Avec Malcolm McDowell, Patrick Magee, Michael Bates.
Lundi 07 mars 2016 - 19H00

Synopsis : L’action se déroule à Londres, dans un futur proche. Un jeune délinquant âgé de 16 ans, Alex Delarge, part avec sa bande de drougies (Pierrot, Jo et Momo) occuper sa soirée. Il vole, viole, torture, se bat. Un jour, il se fait trahir par ses droogies, il est arrêté et part en prison. On va lui faire subir le traitement Ludovico. À la suite de celui-ci, la violence et le sexe le rendent malade. Mais à sa libération, il doit faire face à ses anciennes victimes…

 

 

A.T

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire