Claude Thélier accueilli en héros !

Claude Thélier accueilli en héros !

Claude Thélier est arrivé, jeudi 28 à 11 h 22 m 18s, à Pointe-à-Pitre, après 18 jours de course. Archipel Région Guadeloupe a été accueilli par une foule en liesse qui l'a fêté dignement et avec enthousiasme.Superbe parcours que celui de Claude Thélier sur un trimaran qu'il découvrait réellement lors de sa qualification de dernière heure pour remplacer Vincent Beauvarlet, indisponible. Dès les premiers milles, le Guadeloupéen prend la tête de la flotte des multicoques Classe 2. Son choix de plonger au Sud dès qu'il sait qu'il a paré le cap Finistère s'annonçait redoutable car Claude pouvait espérer toucher les alizés au plus vite et débouler pendant une semaine au portant vers les Antilles.
Malheureusement, la dépression secondaire qui décime la flotte des trimarans Orma le 13 novembre touchera aussi Archipel Région Guadeloupe de plein fouet : il se retrouve à moins de quarante milles des côtes portugaises avec un vent de secteur Ouest qui le drosse vers les falaises. Un vent qui monte à plus de 70 noeuds et qui impose à Claude Thélier de faire le dos rond. Le skipper est même obliger de monter dans son mât en pleine tempête pour résoudre ses problèmes de grand voile !

A suivre, le skipper guadeloupéen doit faire une brève escale technique à Madère et pas de chance, il tombe dans des clames en repartant. Après dix-huit jours de mer, la Gaudeloupe est en vue. Claude Thélier termine sa première Route du Rhum en héros dans son île ! Superbe.
Fin octobre 2002, Claude Thélier se voyait proposer par Vincent Beauvarlet de le remplacer au départ de la Route du Rhum. Après avoir travaillé à la préparation technique du bateau de son ami (le trimaran de 50 pieds Archipel Guadeloupe), ce Lorientais installé en Guadeloupe depuis qu'il a 12 ans ne pouvait laisser passer une telle opportunité.
Voilà deux bonnes décennies que ce chef d'entreprise spécialisé dans le nautisme navigue en amateur (très) éclairé et voit arriver chez lui, tous les quatre ans, les concurrents de la Route du Rhum.
Lucette Michaux-Chevry est venue accueillir et féliciter Claude Thélier.

Dès leur installation en Guadeloupe, les Thélier naviguent. Surtout les trois frères : "depuis 1983 et jusqu'en 1999, il y a toujours eu un frère Thélier au départ de la Mini Transat", commente Claude. Il participera lui-même à l'édition de 1983 (en double). La fois d'après, il s'élance seul à bord de son Mini en alu. Il démâte à 1 200 milles de l'arrivée et termine 11ème sous gréement de fortune. Formé à l'école de la voile légère (planche à voile, dériveur, Hobie Cat 16), ce père de deux enfants a également tâté du multicoque océanique (catamaran, prao), du maxi, et continue à participer à toutes les grandes classiques des Caraïbes.
Il a fêté ses 41 ans neuf jours après le départ de sa toute première Route du Rhum, et devient le premier Guadeloupéen à couper la ligne d'arrivée à domicile.

M.P.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire