Délinquance : les derniers chiffres disponibles

Délinquance : les derniers chiffres disponibles

Les récentes statistiques sur l'activité de la police et de la gendarmerie en Guadeloupe sur les 9 premiers mois de l'année sont riches d'enseignements. Le nombre de fait augmente en même temps que leur élucidation progresse de manière très significative.Au 5 novembre 2002, les faits constatés (crimes et délits) s'élevaient à 23.087 en hausse de 7,67% par rapport à la même période de l'an dernier. Dans ces chiffres, il faut inclure la délinquance sur la voie publique qui avec 13.286 faits est en progression de 3,44%, les faits élucidés -indicateurs de l'efficacité de la police et de la gendarmerie – qui grimpent de 9,80% (6097). Le nombre de gardés à vue (2179) depuis le début de l'année a lui aussi augmenté de 4,40% et le nombre de personnes mises en cause (5211), en hausse de 5,40%. Ce sont là des données globales pour l'ensemble du département. En ce qui concerne l'agglomération pointoise (PàP, Abymes, Gosier, Baie-Mahault) entre septembre 2001 et septembre 2002, la délinquance a reculé de 17%. L'an dernier elle avait fait un bond de 8% et jusqu'à février dernier, elle progressait encore de 15%. Enfin, le taux de criminalité pour 1000 habitants en Guadeloupe et de 65,5, actuellement, alors qu'il est de 68,8 dans l'hexagone.

F.L.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire