Des rencontres territoriales sur la sécurité

Des rencontres territoriales sur la sécurité


Pour mieux comprendre cette mission structurante que peut être le pouvoir de police du maire confié à la police municipale, le CNFPT a organisé, hier, à la mairie du Gosier, des interventions institutionnelles et des tables rondes afin d’éclairer les uns et les autres.

La délégation locale du Centre national de la fonction publique territoriale a organisé, mardi, à la mairie du Gosier, ce qu'elle appelle les Rencontres territoriales sur la sécurité. Une journée destinée aux élus, aux directeurs généraux des services, aux services des ressources humaines, aux CCAS et aux agents des services de police municipale.

Au programme de cette rencontre : des interventions sur la police de proximité et ses relations avec le préfet, le procureur, le maire, etc. ; la sécurité en tant qu'enjeu majeur de sécurité publique, l'histoire de la police municipale et l’évolution de ses missions...

Des tables rondes étaient également mises en place. Différents thèmes ont été retenus, tels la police municipale et l'intercommunalité ; la lutte contre les bruits de voisinage ; l’action de la police municipale dans la lutte contre la délinquance routière ; sans oublier la sécurité et la prévention de la délinquance. Il faut dire que la place prépondérante occupée par les questions de sécurité dans l’espace public en fait un enjeu majeur de politique publique.

Prérogative régalienne de l’Etat, la sécurité se trouve, par ailleurs, de plus en plus assumée au niveau local, notamment depuis la loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance qui fait du maire l’animateur et le coordinateur de la politique de prévention sur sa commune. Cette situation ambiguë pose la question du rôle et des prérogatives des élus locaux qui sont souvent en première ligne face aux revendications de la population.

Le CNFPT, en charge de la formation des territoriaux constitue pour l’ensemble des policiers municipaux un point de référence et d’appui fort, que ce soit pour apprendre le métier à l’occasion de la Formation initiale d’application (FIA) ou pour maintenir leurs connaissances lors des formations continues obligatoires (FCO). C'est pour mieux comprendre cette mission structurante que peut être le pouvoir de police du maire confié à la police municipale, que cette journée était organisée.

Julie MONTANA

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire