Fin de la grève à Chronopost

Fin de la grève à Chronopost

La grève à Chronopost, entamée le 25 juin à Saint-Martin, est terminée. Un protocole d'accord a été conclu vendredi 19 au soir.Eddy Laud devra suivre une formation avant d'être nommé chef d'équipe à Saint-Martin.
Pour faire face au départ du titulaire du poste, la direction avait procédé à un recrutement extérieur alors que l'intéressé faisait office de remplaçant de luxe depuis 3 ans.

Travaillant depuis l'ouverture de l'agence à Bellevue, il y a trois ans, Eddy Laud remplaçait régulièrement les responsables qui se succédaient. Depuis le départ du dernier chef d'équipe, il était le seul, avec un collègue et un intérimaire, à faire fonctionner l'agence.
Les responsables de Chronopost reconnaissaient les qualités professionnelles d'Eddy Laud, mais leur choix s'est porté sur "une personne à fort potentiel commercial". La direction souhaitant que le nouveau responsable développe le côté commercial en allant démarcher de nouveaux prospects.
Le problème pour les employés et l'UTT-UGTG, c'est qu'Eddy Laud devait former le nouveau promu qui ignore le fonctionnement de la société, alors que la direction de Chronopost estimait qu'il n'était pas compétent pour assurer la responsabilité de ce poste. Une contradiction qui a fait désordre.
Finalement, après 3 semaines de grève, un protocole d'accord a été signé vendredi 19 au soir ; le poste revenant à Eddy Laud.

M.P.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire