Journée mouvementée ce mardi sur l’ensemble de l’archipel.

Journée mouvementée ce mardi sur l’ensemble de l’archipel.

Après le mouvement du 4 octobre dernier, 12 centrales syndicales en appellent à une mobilisation générale des citoyens.Le mouvement de grève générale annoncé est destiné à contrer ce que les initiateurs nomment les mesures libérales du gouvernement français. Une situation qui accroît l'exploitation des classes ouvrières, asseoit des salaires indignes, multiplie les inégalités, gruge sur les retraites dont les régimes demeurent fragiles. Au delà de la simple démonstration de force, c'est un appel à l'implication politique dans une société où l'indifférence est devenue commune et où le sort collectif se joue dans des officines aux projets égoïstes et individualistes. Il est à espérer que le mouvement ne serve pas simplement à étaler un pouvoir de nuisance mais également une source de propositions concrètes à la situation sociale guadeloupéenne.

Léo Nséké

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire