La campagne sucrière a bien débuté à Marie-Galante

La campagne sucrière a bien débuté à Marie-Galante

L'usine de Grande-Anse, à Grand-Bourg de Marie-Galante, a broyé ses premières cannes, mercredi matin. A la mi-journée, elle avait déjà reçu environ 350 tonnes de cannes et ses dirigeants comptaient atteindre les 800 tonnes dans la soirée.Les planteurs marie-galantais n'ont pas attendu longtemps pour acheminer leurs premières récoltes à l'usine de Grande-Anse. Dès le début de la matinée, ils étaient présents avec leurs remorques chargées à ras-bord, prêts à débarquer le fruit de leur dur labeur dans les moulins de l'unité sucrière. Si bien qu'à la mi-journée, le tonnage avait atteint le chiffre de 350. Cette première journée de la campagne sucrière a été aussi l'occasion de tester la richesse en sucre des tiges. Et bonne nouvelle : elle a été plutôt satisfaisante avec une moyenne de 11,32.
Ces premiers tours de moulins ne signifient pas que tout est parfait. Il faudra attendra deux-trois jours pour s'assurer que les réglages des machines sont été bien faits. Mais, dès mercredi, le millier de tonnes (ou plus) pouvait être envisagé pour les journées de jeudi et de vendredi.
Pour ce qui est de l'ensemble de la campagne, la chambre d'agriculture prévoit d'atteindre les cent mille tonnes.

Guillaume Alexandre

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire