La prévention et le civisme font école

La prévention et le civisme font école


Transmettre les messages préventifs à d'autres jeunes...

Faire de quelques jeunes des ambassadeurs de prévention, capables de transmettre des messages préventifs à d'autres jeunes, telle est la démarche de cette nouvelle forme d'insertion originale qui a vu le jour.

L'Unité de développement des premiers secours de Guadeloupe — mouvement de jeunesse, d'éducation populaire et de sécurité civile, créée en 2006 — a donné naissance, il y a quelques semaines, à l'École de prévention et de civisme.

Pédagogie de proximité

Cet organisme d'insertion par l'activité économique envisage de former ses élèves à devenir des ambassadeurs de la prévention, de façon à constituer une force de proposition, à l’issue de leur formation.

Ils pourront ainsi transmettre, au quotidien, dans le cadre d'une pédagogie de proximité, des messages préventifs à d'autres jeunes, que ce soit sur la sécurité routière, la prévention des accidents domestiques, de la délinquance, ou encore des risques naturels.

Un projet pilote

L'École emploie une équipe très étoffée de formateurs expérimentés qui sont, pour la plupart, des intervenants de prévention des risques professionnels. Ils accompagnent les jeunes dans leur démarche d'insertion et de mission de prévention. Ce sont des sapeurs-pompiers, des éducateurs, des professionnels de santé, des auto-entrepreneurs…

Ce projet, qui établit une passerelle entre la culture de la prévention et la cohésion sociale, a été reconnu par le ministère de l'Éducation nationale et de la Vie Associative.

La Guadeloupe est un territoire pilote, en attendant une éventuelle extension de cette expérimentation sur l'ensemble national.

Julie MONTANA

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire