Lamentin : duel Juliard-Toribio au second tour

Lamentin : duel Juliard-Toribio au second tour

Reinette Juliard contre José Toribio, voilà le duel que devront arbitrer les 9073 électeurs du Lamentin dimanche 8 décembre. Le premier tour, disputé dimanche 1er, a donné une très courte avance à la première citée et maire sortant.Cette élection partielle du Lamentin survient après la démission de 22 des 33 conseillers municipaux, fin septembre dernier. Conformément au code électoral, le préfet avait deux mois pour organiser un nouveau scrutin au suffrage universel. Le premier tour, disputé dimanche 1er, a donné une très courte avance à la première citée et maire sortant avec 2232 voix contre 2225 à son prédécesseur. Par ailleurs, le taux de participation a atteint les 60 %.
Les candidats éliminés au tour initial, en l'occurrence Déher Dugamin, Georges Dagonia et Luc Jean-Marie auront sans doute leur mot à dire au moment des tractations tant il semble difficile à l'un et à l'autre des deux "finalistes" de faire seul la différence.

Depuis son élection en mars 2001, Reinette Juliard (Objectif Guadeloupe) n'avait jamais pu s'assurer une majorité au sein du conseil municipal, lâchée par Alain Laporal, son premier adjoint, et Charles Vivien, le 2e adjoint, avec lequel elle avait conclu un accord pour battre José Toribio (Parti socialiste guadeloupéen) au second tour en mars 2001. Charles Vivien qui n'a pu se présenter à cette élection partielle, le Conseil d'Etat ayant confirmé son inéligibilité.
Face aux deux favoris, on retrouvait deux habitués aux scrutins lamentinois. Georges Dagonia (72 ans), ancien sénateur et président du conseil général (à l'époque à la Fédération socialiste), qui a dirigé la commune de 1971 à 1989, avant d'être battu par feu René Toribio, le père de José, celui-là même dont il était l'adjoint avant de le sortir de la mairie. On retrouvait aussi Déher Dugamin, un chef d'entreprise proche de Lucette Michaux-Chevry, qui avait fait trembler le père Toribio en 1989. Et puis, le novice, Luc Jean-Marie, un enseignant proche de la mouvance indépendantiste.

J.D.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire