Les risques de pollution font réagir les habitants de Grosse-Montagne

Les risques de pollution font réagir les habitants de Grosse-Montagne

Des habitants de Grosse-Montagne ont envahi l'hôtel de ville du Lamentin, lundi matin, afin de faire pression sur les autorités pour qu'elles mettent en place des actions de dépollution de l'usine située à proximité de leurs habitations.Amiante, sacs de soude, sources radioactives dans l'enceinte de l'usine désaffectée de Grosse-Montagne, au Lamentin, sont autant d'éléments qui font craindre des risques de pollution aux riverains. Afin de montrer leur mécontentement et d'inciter les autorités à accélérer les opérations de dépollution qu'ils réclament depuis plusieurs mois, ils ont débarqué à la mairie et ont exigé d'avoir un entretien avec le maire, Reinette Juliard.
Accompagnés d'Harry Durimel, des Verts Guadeloupe, ils ont pu faire comprendre à l'autorité municipale que les mesures de dépollution — notamment celles qui ont été envisagées par la Direction régionale de l'environnement (DIREN), au mois de juillet 2002 — n'avaient que trop traîné. Face à leurs arguments, Mme Juliard les a assurés que la commune était prête à mettre sa côte-part pour financer la dépollution, que la Région avait pris une délibération en ce sens et que l'Etat devrait en faire autant. A cela, les manifestants ont exigé que l'industriel y apporte sa contribution selon le principe du « pollueur payeur » afin, disent-ils en substance, que ce ne soit pas, une nouvelle fois, le contribuable qui débourse pour financer les malveillances des industriels.

Guillaume Alexandre

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire