Loïck Peyron a déclenché sa balise de détresse

Loïck Peyron a déclenché sa balise de détresse

C'est en fin de journée de mercredi 13 que Loïck Peyron s'est résolu à déclencher sa balise de détresse. Le Cross Gris Nez est chargé des opérations de secours. Joint ce soir au téléphone, le skipper de Fujifilm va bien.Fujifilm, démâté et sans flotteur tribord, est actuellement en train de se disloquer. Suite à son démâtage, le flotteur bâbord s'est retrouvé très endommagé et est sur le point de se désolidariser à son tour.
"Moi, ça va. Mais la brèche entre les deux moignons du flotteur bâbord est en train de s'ouvrir de plus en plus. Bientôt, je vais me retrouver sur un monocoque sans quille !".
Comme à son habitude, le skipper de Fujifilm trouve le moyen de plaisanter, histoire aussi de conjurer le mauvais sort. Le marin a jusqu'à présent fait preuve d'un sang-froid hors pair et prend là une sage décision.
Sur zone, à 250 milles environ au large des côtes espagnoles, la mer reste formée, mais le vent a sensiblement mollit. Le Cross Gris Nez, chargé de l'opération de sauvetage, devra trouver un bateau capable de se dérouter pour récupérer le marin. Car Loïck est trop loin des côtes pour envoyer un hélicoptère.

P.B.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire