Mémorial ACTe : 1er colloque pour célébrer l’Histoire de l’esclavage

Mémorial ACTe : 1er colloque pour célébrer l’Histoire de l’esclavage


Thierry L'Etang - Chef de projet "Mémorial ACTe"


Des spécialistes de toute la Caraïbe ont répondu présents à l'appel du Conseil régional de Guadeloupe, dans le cadre de la semaine des rencontres autour de l'esclavage. “Histoire, Mémoires, Narrations et Création”, tels sont les quatre thèmes essentiels autour desquels les discussions vont s'animer. 

Deux jours de rencontres dans le cadre du premier colloque "Mémorial ACTe". Deux jours pour proposer un espace d'échanges autour de l'esclavage, de l'Histoire de la Guadeloupe et des événements qui l'ont marquée. 

C'est aussi l'occasion solennelle de présenter le futur Centre caribéen d'expressions et de mémoires de la traite et de l'esclavage, "ACTe Mémorial" . Thierry L'Etang, le chef du projet "Mémorial ACTe", aura en charge le contenu historique et scientifique du Centre. 

Un espace de vie et de rencontres

Selon lui, le choix même du site de Darboussier coulait de source, compte tenu de son emplacement, de l'histoire qu'il porte déjà, et des possibilités de développement de la zone. 

L'objectif est que le lieu ne soit pas de type "musée poussiéreux", mais plutôt un espace de vie et de rencontres, favorisant des échanges prévus avec d'autres centres, comme ceux de New-York ou de Liverpool. 

Ces deux jours de colloque s'achèveront ce mercredi soir à l'usine de Beauport "Pays de la canne", autre lieu chargé de mémoire et d'Histoire, pour une manifestation intitulée “Interprétations - 1er Dékatman”. C'est une véritable “déambulation artistique, ludique et sensorielle, illustrant certains pans de l'Histoire du Péyi-Guadeloupe" qui sera proposée aux convives, lors d'une soirée s'inspirant fortement de la scénographie du futur Mémorail ACTe.

Jean-Marc RABARIJAONA

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire