Michel Madassamy, du sursis à la prison ferme

Michel Madassamy, du sursis à la prison ferme

La cour d'appel de Basse-Terre a confirmé, hier, la révocation d'une peine de prison de trois mois de prison avec sursis prononcée, le 6 juillet 2001, par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre à l'encontre de Michel Madassamy, ancien secrétaire général de l'UTPP-UGTG, pour avoir, le 27 mai 2001, saccagé le magasin Kazaprix et le restaurant Quick à Pointe-à-Pitre. La peine de sursis devient donc ferme.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire