Mobilisation générale pour Dominik Coco

Mobilisation générale pour Dominik Coco

Inspiré par l’œuvre d’Aimé Césaire avec Cahier d'un tetour au pays natale, Dominik Coco présente son dernier album, « Dans la calebasse de mon île ». Plusieurs plages de musiques qui réconcilieront, peut-être enfin, les médias avec le zouk.

C’est l’histoire d’un jeune guadeloupéen de Sainte-Anne qui décide de vivre définitivement de sa musique. Repéré par Georges Décimus dans les années 90, il intègre  le groupe Volt Face et connait les plus grandes scènes aux côtés de Kathryn Thélamon, Dominique Panol, Thierry Delannay et Jeff Joseph. Ce dernier déclarera un jour que si Volt Face n’a pas pérénnisé c’est, expliquait-il, « Dans le showbizness, il y a le show mais il y aussi le bizness ! ». Le titre "Clair obscur" fera un véritable carton jusqu'à nos jours.

L’histoire de Coco, c’est son premier album « Lakou zaboka » où il propose une musique que l’on appellera « Mizik kako ». « Gwada » fût sans conteste l’un de ses plus grands tubes, mais, pas seulement. 5 ans après il revient avec « Lespri « Kaskod » qui a connu un succès moindre.  En diversifiant ses musiciens, il avait espoir de toucher d’autres horizons que le paysage antillais. Une tournée a eu lieu dans la Caraïbe malgré tout.

Une histoire d’amis de longue date qui ont proposé un spectacle mémorable pour les 7 à 77 ans, toutes races confondus au Royale Riviéra à Gosier le samedi 12 mars 2016. Jocelyne Béroard, Easy Kenninga, Victor Ô et Sadik ont participé à l’album et au concert. Avec cette « calebasse97.gp », nul besoin de pré-écoute. Dès les premières notes on adhère au projet et vous donne une folle envie de bouger.

Sans trompette, mais avec tambour !
C’est enfin l’histoire d’un artiste guadeloupéen, âgé de 50 ans et père de deux petites filles, qui a pris tout son temps pour sortir son dernier album « Dans la calebasse de mon île ». Un véritable retour aux sources artistiques et aux racines guadeloupéennes. Gwo-ka, Saint-Jean, jazz, compa et bien sûr zouk et  zouk love. Patrick Saint-Eloi a laissé un grand vide, depuis trop longtemps. Dominik Coco est en passe de le combler, mais ça, c'est une autre histoire.

Alain Thetis
affiche dominique coco concert

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire