Pointe-à-Pitre : vers un divorce politique Bangou-Géniès ?

Pointe-à-Pitre : vers un divorce politique Bangou-Géniès ?

La tension monte entre le maire de Pointe-à-Pitre, Henri Bangou, et son "fidèle" premier adjoint Daniel Géniès, devant un conseil municipal médusé.Depuis plus de 6 mandatures municipales (la 7e venant d'être entamée), le tandem Henri Bangou - Daniel Géniès, indissolublement liés, impose sa marque dirigeante dans le paysage politique pointois. Le tout premier accroc dans cette amitié politique plus que trentenaire a été enregistré mardi soir, devant un conseil municipal tétanisé et une opposition rassérénée, l'inamovible premier adjoint Daniel Géniès n'hésitant pas à contrer publiquement chef de la majorité municipale soi-même, Henri Bangou. L'ordre du jour concerne le vote d'une ligne budgétaire favorisant le transfert au centre de gestion de la Fonction publique territoriale de quelque 250 employés communaux. Daniel Géniès se déclare alors "contraint" de voter à deux reprises contre un projet présenté par le maire “pour la première fois en 30 ans de vie municipale”. Une prise de position aux allures de riposte vengeresse, après la sèche mise au point de la veille, par voie de note interne, initiée par le Docteur Bangou pour signifier à son premier adjoint qu'il était seul habilité à réunir le personnel municipal. Son premier adjoint s'était en effet rendu coupable à ses yeux d'avoir suscité une rencontre avec son personnel dans le cadre de la campagne à venir pour la représentativité des organisations syndicales au sein des services communaux. La CTU, qui a les faveurs de Daniel Géniès, s'oppose en effet sur ce terrain à l'UGTG, hostile au premier adjoint. La joute oratoire de mardi préfigurerait-elle, dans ce contexte de lutte croisée d'influence, d'autres futurs affrontements ? L'approche de plus en plus sensible des prochaines échéances électorales semble en tout cas faire monter de plusieurs crans la tension (et les convoitises) au sein d'un conseil municipal en proie à de douloureuses turbulences internes

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire