Rentrée scolaire aux Saintes : un collectif poursuit sa mobilisation

Rentrée scolaire aux Saintes : un collectif poursuit sa mobilisation

Un prolongement judiciaire a été donné par une vingtaine de parents d'élèves à l'affaire Emmanuel Duval, qui agite toujours Terre de Haut.Le président du tribunal de Basse-Terre a été saisi "d'heure en heure" par un collectif de parents d'élèves saintois (une vingtaine), toujours remontés contre la récente nomination du nouveau directeur de l'école de Terre de Haut, Emmanuel Duval. Motif essentiel de leur grogne : l'opposition politique manifestée lors des précédentes consultations électorales par Emmanuel Duval au maire en place, Louis Molinié. Le long blocage imposé à la rentrée scolaire aux Saintes ne leur suffisant pas, les membres de ce collectif entendent donc donner une suite judiciaire à cette triste polémique politico-social.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire