Retraites : les fonctionnaires se mobilisent

Retraites : les fonctionnaires se mobilisent

À l'exemple de leurs homologues de métropole, les fonctionnaires locaux ont pris fait et cause contre les réformes gouvernementales annoncées.L'ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique avaient appelé à une grande manifestation unitaire ce 30 janvier. À l'image de leurs collègues métropolitains, les fonctionnaires guadeloupéens ont défilé dans les rues pour défendre leur pouvoir d'achat et la retraite à 60 ans. Dans l'éducation, la mobilisation aurait été suivie à 65%, dans le primaire à 40%. Le personnel des tribunaux s'est également mobilisé, ainsi que les infirmiers du Centre Hospitalier de Pointe-à-Pitre. Dans la matinée, un rassemblement de sensibilisation était organisé à la Mutualité à Pointe-à-Pitre, au cours duquel les syndicats rassemblés (à l'exception notable de la CGTG) ont fait le point sur les revendications des manifestants. Pour Ferdinand Quillin, le secrétaire général de Force Ouvrière (FO), "il s'agit d'obtenir des réponses claires du gouvernement. La Fonction publique n'est pas prête à accepter de dévier du cadre des négociations. Nous entendons très clairement afficher que l'ensemble des 3 fonctions publiques concernées n'accepteront pas que les négociations traînent en longueur. Nous exigeons notre juste part de la cagnotte Le gouvernement nous insulte à travers les propositions qui nous sont faites. Elles sont inacceptables. En Guadeloupe, nous apportons toute notre contribution. Nous n'avons aucune honte vis-à-vis des 40% de vie chère que nous percevons. Il y a ici un niveau de vie différent de celui de la métropole. On ne va pas nous opposer que nous avons déjà 40%. Nous exigeons, comme en métropole, une juste revalorisation des salaires des fonctionnaires."

Daniel Rollé

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire