Saint-Martin : 4 dealers interpellés puis relâchés !

Saint-Martin : 4 dealers interpellés puis relâchés !

La semaine passée, 4 dealers originaires de Guyana ont été placés en garde-à-vue dans la Grande île du Nord puis aussitôt libérés par les policiers.200 grammes de cannabis et 12 grammes de cocaïne ont été retrouvés sur les quatre dealers originaires du Guyana interpellés en début de semaine passée à Marigot, Saint-Martin. Ce 31 juillet, les passeurs ont pourtant été remis en liberté. Le parquet de Basse-Terre avait en effet décidé de ne pas poursuivre ces clandestins pour trafic de stupéfiants et de les reconduire dans leur pays d'origine. Dès leur libération, ces sans-papiers toxicomanes se sont évaporés dans la nature, sans que quiconque puisse les localiser. Le consul du Guyana réclamait 15 jours au minimum pour reconnaître ces ressortissants sans passeport, or le système de rétention administrative des immigrants clandestins en France ne permet pas de prolonger les 48 heures de garde-à-vue sans l'avis dudit consul ! Les policiers saint-martinois n'ont eu d'autre choix que de libérer ces heureux dealers

Daniel Rollé

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire