Toujours le feu à La Jaula

Toujours le feu à La Jaula

Les pompiers continuent de se relayer pour éteindre l'incendie de pneumatiques qui a pris samedi 20 juillet à la zone industrielle de Jaula.Les soldats du feu ont depuis deux jours mis en place une stratégie qui consiste à élargir le foyer de l'incendie pour le laisser respirer. Les sapeurs espèrent avec cette technique, que le feu s'arrêtera dans les trois jours. De leurs côtés, les pouvoirs publics ont décidé d'agir.
Le préfet de région l'a dit, "il faut prendre très vite les mesures qui s'imposent". C'est pour cela qu'à l'initiative de Jean-François Carenco les autorités et les responsables concernés se réunissent ce lundi sur le site même de l'incendie de pneumatiques qui a pris en fin de semaine dernière à la zone industrielle de Jaula, au Lamentin. Parallèlement à l'enquête judiciaire qui est menée pour déterminer les causes du sinistre, et au sortir des discussions, un certain nombre de dispositions devraient être prises. Il faut dire que cet incendie a mis en lumière de nombreuses carences, parmi lesquelles le manque d'eau qui a considérablement perturbé l'intervention des sapeurs pompiers, et l'insécurité qui règne dans une zone qui accueille une vingtaine d'entreprises dont la Cabotra et ses camions-citerne... Les centaines de pneumatiques qui ont pris feu se trouvaient dans un espace à ciel ouvert, en violation de la législation en vigueur et au mépris des invectives du maire du Lamentin et des autorités préfectorales. Les dirigeants de la société qui stockait ces pneus sont donc montrés du doigt. Les responsabilités devront donc être établies... On peut regretter que les pouvoirs publics aient tardé à agir par les voies judiciaires alors que la vie de plusieurs employés de la zone industrielle de Jaula-Lamentin voire des riverains était en danger...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire