Transports : la grève du port continue

Transports : la grève du port continue

Le conflit des portiqueurs de Jarry est au point mort : les marchandises destinées à l'archipel seront déchargées dans des ports de substitution.Le mouvement de grève des portiqueurs de la pointe Jarry se poursuit depuis vendredi dernier, les professionnels refusant d'assurer le chargement ou le déchargement des navires. Ce conflit les opposant à leurs patrons manutentionnaires avait été déclenché à la suite des sanctions disciplinaires prises contre les "absentéistes du lundi de Pâques". Régulièrement convoqués pour traiter un bateau de la CGM, le lundi 16 avril dernier, les portiqueurs, sans aucune explication, ne s'étaient pas présentés à leur poste de travail. La direction du port autonome a alors adressé une mise en garde en bonne et due forme à ces “professionnels” et procédé à la retenue sur salaires correspondant à la journée de travail non effectué. Furieux d'une telle sanction, les portiqueurs concernés se sont mis en grève, entraînant leurs collègues du port dans ce mouvement de protestation. Conséquence : plusieurs navires qui devaient être vidés de leurs marchandises au port autonome de Jarry n'ont pu être traités et s'apprêtaient samedi à se rendre vers des ports de substitution pour y décharger leur cargaison. La réunion de conciliation prévue en fin de semaine a capoté. Affaire à suivre avec l'inquiétude que l'on devine pour tous les socio-professionnels de l'île, en attente de livraisons vitales pour leur activité.

D.R.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire