Transports : Le « Paris » gagné d’Air Caraïbes

Transports : Le « Paris » gagné d’Air Caraïbes

Le week-end du 10 au 11 décembre aura été celui de la fête à Air Caraïbes. La compagnie régionale a célébré de manière grandiose le premier anniversaire de son activité long courrier. C'est précisément le 12 décembre 2003 qu'Air Caraïbes inaugurait son premier vol en direction de Paris. Un an après, tous les clignotants sont aux verts, la guerre est-elle déjà gagnée ?Samedi 10, la conférence de presse d'Air Caraïbes se joue à guichets fermés. On reconnaît au passage notre confrère d'RCI Martinique J.-P. Ludon, mais aussi des journalistes parisiens qui ont fait le déplacement. Le directeur général Serge Tsygalnitzky expose les chiffres clés du « pari gagné ». 1 048 vols réalisés, plus de 260 000 passagers transportés, pour un chiffre d'affaires de 75 000 000 d'euros. En une année, Air Caraïbes s'est faite une place au soleil des Caraïbes. Ainsi, en août 2004, le coefficient de remplissage a atteint les 91% et pour l'année 2004 la moyenne est de 77%. Ce qui signifie qu'Air Caraïbes a dépassé les objectifs fixés et touche la barre des 20% de parts de marché. Et pourtant, après les fiascos d'Air Martinique et d'Air Guadeloupe, les millions d'euros dilapidés par ces compagnies, Air Caraïbes semblait partir avec un sérieux handicap. Serge Tsygalnitzky, très optimiste, a expliqué que l'esprit d'entreprise qui s'était développé depuis la création d'Air Caraïbes, la qualité du service proposé, le confort des deux Airbus A330-200 n'étaient pas étrangers aux succès de cette première année d'exploitation. Il faut aussi noter que la clientèle antillo-guyanaise est de plus en plus insatisfaite du « produit » Air France. Plus cher, moins confortable… à Air France on commence à le savoir ! Si, sur le plan transatlantique, Air Caraïbes a fait sa percée au-delà de toutes espérances, sur le plan purement caribéen, il y a un petit soucis. La destination Haïti n'a pas bien fonctionné. Malgré une « niche » d'environ 40 000 voyageurs potentiels, la direction d'Air Caraïbes admet qu'à Port-au-Prince, le pari n'est pas encore gagné. Sinon à Saint-Martin, en République Dominicaine ou en Martinique, ça décolle bien.
Dimanche 11, plus de 260 personnes étaient conviées. Avions, bateaux et bus mobilisés pour accueillir et transporter comme il se doit VIP et simples invités. Rien n'a manqué : sourires, décontractions, petits cadeaux, musique, bonne bouffe, Véronique Malialin, la chargée de com' d'Air Caraïbes et son équipe ont été à la mesure de l'évènement : c'était la fête ! Et Marie-Galante se souviendra de ce premier anniversaire. Maintenant, il va falloir confirmer tout cela. Rendez-vous donc l'année prochaine ?

Danik Ibraheem Zandwonis

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire