UGTG mobilise dans les communes

UGTG mobilise dans les communes

L'union des travailleurs des communes-UGTG a lancé une grève de 48 heures dans les services communaux ces jeudi et vendredi.Un mouvement de soutien aux employés en grève depuis près de six mois à la mairie de Petit-Canal. Des grévistes affiliés à l'UTC-UGTG, qui annonce d'autres journées sans travail dans les mairies de l'archipel.

Ce mouvement de grève de 48 heures lancé par l'Union des travailleurs des communes, affiliée à l'Union générale des travailleurs guadeloupéens, a un seul et même objectif : soutenir les employés grévistes des services communaux de Petit-Canal, membres du syndicat, qui ont cessé le travail depuis près de six mois maintenant.
Pour Guy Suzanon, le secrétaire général de l'UTC, "d'autres journées sans travail pourraient de nouveau avoir lieu pour faire face à l'entêtement de Florent Mitel, le maire de la commune, commandé par le gouverneur Carenco".Le "gouverneur Carenco" étant le préfet de région.
Il faut donc s'attendre à de nouvelles perturbations dans les mairies, et particulièrement dans les cantines scolaires. Il reste alors aux parents d'élèves à s'organiser et à prendre leurs dispositions pour le déjeuner de leurs enfants. Ce qui n'est pas sans poser problème dans de nombreux cas compte tenu de la difficulté à se libérer pour certains et à payer le repas plus cher qu'à la cantine pour d'autres...

J.D.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire