Un mouvement de grève générale plane sur la Guadeloupe

Un mouvement de grève générale plane sur la Guadeloupe

Les syndicats annoncent qu’ils risquent de mettre leur menace de grève à exécution à partir du 15 mars.

Une date qui n’a rien d’anodine puisque que c’est jeudi que sera jugé Elie Domota devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre.

Le représentant de l’UGTG doit répondre de violence en réunion lors d’une manifestation qui s'était déroulée à Jarry/Baie-Mahault en juin 2016.

Soutenu par le centre international contre les répressions syndicales, les organisations de Guadeloupe reprochent à l’Etat de criminaliser les actions syndicales.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire