Une part d’histoire enterrée

Une part d’histoire enterrée

Alors que le musée départemental de préhistoire- Edgar Clerc- est « fermé » pour projet de rénovation, les archéologues du Moule, ont découvert de quoi donner un nouveau souffle à l'établissement…

Ce musée contient l'ensemble des vestiges de la période précolombienne en Guadeloupe. Les premières fouilles, faites à Morel par Edgar Clerc, avaient révélé la présence d'indiens Arawak en ces lieux, malheureusement seuls les scolaires et quelques touristes semblent s'y intéresser.
Mais voilà qu'un coup médiatique vient rafraîchir l'image vieillissante de l'établissement : Des vestiges d'un ancien village datant du XVIII ème siècle ont été découverts ce mois-ci sur la rive droite de la rivière d'Audouin. On y distingue la même structure que celles actuellement exposées au musée : des maisons, des espaces verts, des rues - une analyse des rejets de consommations est par ailleurs prévue.
 
Une émotion cependant de courte durée, le 29 Juin, le village mis à jour sera de nouveau enterré, cette fois sous des dalles de béton. Cette parcelle de terre appartient à une société d'aménagement du territoire.
 
Après le lancement du projet de construction, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui avait révélée l'existence d'un ancien bourg en ces lieux, avait obtenu des aménageurs, que soit différé le début des travaux. L'accord qui a duré un mois (29 Mai- 29 Juin) arrive aujourd'hui à son terme. Ces richesses patrimoniales devraient être envoyées en laboratoire, afin d'en savoir plus sur cette période encore méconnue.
 

 Il y a de fortes chances pour que la reproduction du site tel qu'il a été découvert par Thomas Romon et Marie-Armelle Paulet-Locard soit visible dès la réouverture du musée.




 

S.K

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire