En Guyane, le procès d’Alain Prosper a été reporté

En Guyane, le procès d’Alain Prosper a été reporté

Le prévenu devait comparaître cette semaine aux Assises, en appel, pour répondre du chef d'accusation de « transmission volontaire du virus du SIDA à 4 jeunes filles mineures ». A noter que les deux plus jeunes victimes avaient eu leurs premiers rapports sexuels avec l'accusé à l'âge de 11 ans. Résidant dans l'Hexagone, Alain Prosper s'apprêtait à prendre l'avion, lundi à Orly, pour se rendre à son procès, à Cayenne. Mais il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt, lancé contre lui par le Procureur de
la République, en février dernier, suite à son absence au procès de première instance. Il a donc été intercepté par la police de l'air et des frontières, pour être ensuite incarcéré à la prison de Fresnes, en région parisienne. Son procès en appel a été reporté.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire