L’Etat d’urgence décrété sur le pays balayé par Sandy

L’Etat d’urgence décrété sur le pays balayé par Sandy


Un pont détruit sous les regards d'un casque bleu


L’Etat d’urgence est décrétée par le président Michel Martelly et son Premier ministre Laurent Lamothe sous toute l’entendue du territoire balayé par l’ouragan Sandy.

L’Etat d’urgence décrété pour une période d’un mois est déclaré en fonction de la gravité de la situation résultant du passage de l’ouragan Sandy sur l’ensemble du territoire, a indiqué le ministère de la Communication. La décision a été prise par arrêté, en date du 30 octobre 2012.            

Le bilan est lourd, de nombreuses voies de communication ont été emportées, a fait savoir le ministère de la Communication dans une note de presse. « Les routes et ponts n’ont pas résisté ; l’accès à plusieurs villes a été coupé, l’économie a été durement frappée, un grand nombre de victimes et de disparus sont à déplorer, plus de 200,000 personnes sont sinistrées ; la sécurité alimentaire du pays est désormais problématique, les dommages causés par Sandy aux récoltes dans le pays, ainsi que le probable développement d’épidémies, comme le choléra », a énuméré ledit ministère.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire