7 décembre: la gauche pour, la droite divisée

7 décembre: la gauche pour, la droite divisée

Les élus du conseil général réunis en assemblée pleinière ont largement commenté la consultation du 7 décembre. Une réunion qui a confirmé les divisions de la droite sur la question.Dès l'ouverture de la pleinière, Yann Montplaisir, conseiller général d'Osons Oser de Saint Joseph a proposé une motion prenant acte de la question posée et appellant à voter Oui. Les conseillers généraux ont refusé de l'examiner, estimant que ce n'est pas à la collectivité de faire campagne, mais aux partis et aux élus.
Cette session aura en tout cas permis de clarifier les positions des uns et des autres.
A droite, c'est la division la plus totale. Alors que Osons Oser, le mouvement de Pierre Petit et Yann Montplaisir militent activement pour le Oui, les Forces Martiniquaises de progrès (l'UDF locale) de Miguel Laventure, André Lesueur et Eric Hayot notament sont farouchement contre. Selon Eric Hayot, conseiller général de Saint Esprit "il ya trop d'inconnues, car cette assemblée unique aura la possibilité d'aller encore plus loin". Malgré ces divisions, André Lesueur estime qu'il faudra constituer une liste unique de droite aux prochaines élections en 2004...
A gauche, le projet fait l'unanimité, à quelques exceptions près: Rodophe Désiré, sénateur maire du Marin, s'est exprimé contre et Camilles Darsières, conseiller régional PPM a indiqué qu'il s'abstiendrait.
Mais le PPM de Claude Lise et Serge Letchimy s'est prononçé pour, ainsi que la Fédération Socialiste Martiniquaise de Jean Crusol, le groupe Bâtir le Pays Martinique de Pierre Samot et bien sûr que le Mouvement Indépendantiste Martiniquais d'Alfred Mariejeanne et le PALIMA de Francis Carole.

Mariane LAFLEUR

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire