Aline Hanson présente ses plans pour 2014-2020

Aline Hanson présente ses plans pour 2014-2020

Aline Hanson, la présidente de la COM de Saint-Martin.

Le commissaire européen à la politique régionale auditionne aujourd’hui les 7 RUP (régions ultra-périphériques de l'Europe) sur leurs plans de croissance.

La présidente de la Collectivité, Aline Hanson, doit présenter aujourd’hui le plan d’investissement et de croissance pour la période 2014-2020 de Saint-Martin à la Commission européenne.

Une première pour les RUP

Aline Hanson ne sera pas la seule à se coller à cet exercice, les six autres RUP (régions ultrapériphériques) que sont la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion, les Açores, les Canaries et Madère sont aussi convoquées par le commissaire européen à la politique régionale, Johannes Hahn.

C’est la première fois que les régions ultrapériphériques sont invitées à présenter ce type de stratégies individuelles, qui porteront non seulement sur la manière dont elles envisagent d'utiliser au mieux les fonds structurels de l’Union européenne, mais aussi sur la manière dont, selon elles, d’autres politiques de l’UE peuvent contribuer à leur développement.

Les plans recensent les caractéristiques et les atouts spécifiques qu’elles visent à exploiter en vue de diversifier et de moderniser leurs économies.

Programmes opérationnels

En tant que région française, Saint-Martin bénéficie de fonds européens. Mais en tant que RUP, elle en bénéficie d’autres (notamment fonds RUP). Rappelons que la Collectivité devrait bénéficier de ses propres programmes opérationnels 2014-2020 même si ceux-là devraient en partie gérés par des personnels en Guadeloupe pour des raisons de compétences.

Par contre, les PO Saint-Martin ne seront plus intégrés dans ceux de la Guadeloupe, comme c’était le cas sur la programmation actuelle 2007-2013. Si Saint-Martin veut obtenir une enveloppe conséquente, elle doit présenter des dossiers sérieux et des projets pertinents.

 

E.G.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire