La sécurité, c’est l’affaire de tous !

La sécurité, c’est l’affaire de tous !


Le Ministère de l'Intérieur a souhaité resserrer le lien avec la population afin que les missions de protection des concitoyens soient mieux comprises. Le Préfet de Saint-Martin et tous les acteurs de la sécurité vous convient à la Journée Nationale de la Sécurité Intérieure ce samedi.

Tous les français peuvent rencontrer leur services de sécurité en cette journée nationale instaurée depuis 5 ans. A Saint-Martin, l'édition 2012 se tient ce samedi 6 octobre de 9h00 à 12h30 devant la gare maritime de Marigot. Les acteurs locaux de la sécurité publique seront réunis pour un échange convivial et dynamique avec la population : gendarmerie, sapeurs-pompiers, police territoriale, police aux frontières, Croix-Rouge, Société Nationale de Sauvetage en Mer, préfecture.

Un temps d'échange et de communication pour bien comprendre les enjeux de certaines missions, à l'instar de la sécurité routière qui, comme l'explique le préfet de Saint-Martin, Philippe Chopin « est avant-tout une mission de protection du concitoyen et non d'embêtement». Pour faire passer le message, les unités présentes samedi matin s'adonneront à des démonstrations dynamiques et souvent spectaculaires : des mises en situation extrêmement réalistes et pour le moins percutantes telles que la simulation d'un accident sur la voie publique qui nécessitera une désincarcération.

Philippe Chopin insiste également sur le dialogue avec les jeunes « il est important de rappeler les fondamentaux en matière de sécurité » explique le préfet ; « les jeunes ont souvent tendance à voir l'uniforme comme un adversaire; l'aspect pédagogique et ludique sera un angle important des différentes démonstrations ». Communiquer... pour mieux protéger Le programme se veut dynamique et interactif. Des stands d'exposition aux activités et démonstrations, le public est invité nombreux à cet événement qui ne manquera pas d'impressionner également les enfants.

Des socio-professionnels, les élus de Saint-Martin et Saint-Barth ainsi que les représentants du côté hollandais sont également conviés. La gendarmerie mettra l'accent sur les démonstrations dynamiques avec la simulation d'une interpellation d'individus dangereux à bord d'un véhicule par une équipe du PSIG et l'intervention d’un chien spécialisé dans la recherche de stupéfiants. Les équipes procéderont également à des démonstrations spécifiques de matériel tel que le pistolet taser ; le peloton d'intervention de gendarmerie mobile effectuera également des démonstrations d'interpellation sur la voie publique. « Nous insisterons sur la relation avec les jeunes et le cadre ludique des activités » explique le Capitaine Matthieu Glavieux.

Du côté de la Police de l'Air et des Frontières, le programme sera tout aussi spectaculaire: présentation des armes utilisées dont le flashball et le fusil à pompe, démonstration des techniques de maîtrise de l'adversaire à mains nues. Du côté des sapeurs-pompiers, le public découvrira les interventions pour sauver des vies, telles qu'une manoeuvre sur un secours routier ou le déploiement de la grande échelle avec emploi de la lance incendie : « la simulation d'un accident montrera le temps et le matériel nécessaires pour découper un véhiculer et dégager la victime, c'est une mise en scène pour faire connaître le métier mais aussi pour faire réfléchir sur les conséquences de comportements dangereux » explique le Major Brisard. La sécurité routière sera d'ailleurs au cœur des messages avec une piste animée par la police territoriale car ainsi que le rappelle le préfet, « certains jeunes ont une mauvaise image de la Gendarmerie ; les contraventions visent à protéger le concitoyen et à l'aider à prendre conscience qu'il s'agit de sa propre sécurité.

A Saint-Martin, le défaut de port du casque est sans doute le cas le plus typique. ». Faire naître des vocations Les missions de sécurité et leurs équipements, mais aussi leurs modes de recrutement : cette Journée de la Sécurité Intérieure permettra aux enfants et aux jeunes gens de découvrir les différents métiers du Ministère de l'Intérieur : police nationale, gendarmerie, sapeurs-pompiers, sécurité civile, CRS...

De là à faire naître des vocations il n'y a qu'un petit pas ainsi que le rappelle le préfet Philippe Chopin : « les jeunes ont ici parfois des problèmes de débouchés ; de plus, le Ministère de l'Intérieur est l'un des seuls avec l'Education Nationale à recevoir actuellement des budgets supplémentaires. Si on donne envie à nos jeunes, ils peuvent tout à fait passer ces concours. La vocation peut même naître dès l'enfance ».

Tous les acteurs de la sécurité seront donc présents avec des stands où il sera possible de se renseigner sur les cursus et concours, à l'instar de la PAF qui procède à des recrutements spécifiques à Saint-Martin. La jeunesse sera donc décidément au cœur des préoccupations, n'hésitez donc pas à venir avec vos enfants.

G. F.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire