Signature d’une convention État-Région pour le recrutement de 300 jeunes en service civique

Signature d’une convention État-Région pour le recrutement de 300 jeunes en service civique

Ce jeudi 22 septembre 2016, le Président de Région a reçu le Ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports Patrick Kanner à l’Espace Régional du Raizet, en présence notamment du Préfet de Région et de la Présidente du Conseil départemental.

Cette rencontre, qui répondait à la demande de l’Exécutif régional, avait pour objet la signature de la Convention État-Région sur le recrutement de 300 jeunes en service civique.

À cette occasion, Ary Chalus a émis au ministre le souhait de voir ce dispositif monter en puissance pour atteindre les 1000 jeunes d’ici la fin de l’année 2016, et le début 2017.

Le Président de Région a insisté sur le fait que la Collectivité régionale, en accord avec l’État, accompagnera les communes qui ont des difficultés à mettre en place le dispositif.

Selon lui, réduire la violence et lutter contre l’insécurité, doivent aller de pair avec la mise en œuvre d’actions de lutte et de prévention de la délinquance, d’insertion et de formation.

Réussir la prévention de la délinquance est un défi que les élus et les autorités doivent relever. Au niveau de la Collectivité régionale, cela se traduit déjà par des actions de solidarité et d’équité en faveur de la jeunesse, parmi lesquelles :

- la signature du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) avec CANGT,

- le Forum pour l’emploi,

- l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ), qui prévoit 1200 jeunes sur 1an,

- le Forum Pro Jeunesse au mois d’Octobre prochain,

- la concrétisation prochaine de la création d’un EPIDe.

Le développement des mesures de service civique est essentiel et doit permettre aux jeunes Guadeloupéens de gagner en confiance et en compétences.

L’éducation citoyenne par l’action, accessible à tous les jeunes, quelle que soit leur formation ou leurs difficultés antérieures, sera favorisée par la Collectivité régionale.

Ary Chalus a aussi encouragé les représentants d’associations ainsi que les élus à privilégier l’extension des possibilités de service civique à des secteurs plus valorisants que les seuls espaces verts, mais tout aussi essentiels, tels que le sport, le service à la personne, le numérique, etc.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire