Conflit de l’eau : le préfet active une cellule de veille

Conflit de l’eau : le préfet active une cellule de veille

Le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau et d’assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG) connaît actuellement un mouvement social qui affecte la distribution de l'eau. Des négociations sont en cours entre la direction et les représentants syndicaux. Si un service minimum a été mis en place le réseau de distribution reste fortement perturbé.

Le préfet, en lien avec les opérateurs du SIAEAG, travaille à réduire les conséquences de ce mouvement social. La priorité est d'assurer la fourniture d'eau potable aux établissements sensibles
(hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, crèches...) afin de veiller à ce qu'aucune vie ne soit mise en danger.

Par ailleurs, la population est invitée à signaler les manques d'eau de 24h et plus au 0590 21 18 38, standard du SIAEAG basculé en configuration astreinte.

Le préfet a réuni les services opérationnels de l’État, dans une cellule de veille, afin de s'assurer de la mise en alerte des moyens nécessaires si les négociations engagées ne devaient pas aboutir dans les prochains jours.
Le préfet souhaite qu’un accord soit trouvé rapidement entre tous les acteurs du dossier de l’eau en Guadeloupe.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire