République dominicaine : les activités scolaires paralysées

République dominicaine : les activités scolaires paralysées

 Le mot d’ordre de grève lancé, mardi, par l’Association des enseignants dominicains (ADP) pour exiger une augmentation salariale supérieur à 20 %, a été suivi mercredi dans sa totalité.

En parcourant plusieurs écoles à Santo-Domingo, on pouvait observer que la présence des élèves était quasiment nulle, tandis que les professeurs grévistes travaillaient sur un plan d’urgence visant à l’amélioration du système éducatif.  

Des enseignants interrogés, rapporte Listin Diario, ont admis que le système éducatif doit s’améliorer. Mais cela, disent-ils, n’est pas possible avec le maigre salaire qu’ils reçoivent. 

Par ailleurs, les enseignants ont exprimé leur regret d’avoir recourir à la grève pour faire passer leurs revendications. Ils ont, toutefois, décidé de reprendre le boulot après la seconde journée de grève.

Jean Pharès JEROME

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire